histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
explosion du terril du 6 de Calonne (1)
par nounours-94 le, 28/12/2006  

Le mardi 6 août 1975, dans la nuit finissante un sifflement se fait entendre des habitants les plus proches du crassier, dans la cité de Quénéhem.
Rien qui pourrait les alarmer plus que ça. Si ce n'est que leur maison se met à trembler.
Au petit matin les habitants, pour la plus part réveillés par les sirènes, découvrent un tableau apocalyptique, comme les sauveteurs. le terril partiellement éventré, s'est vaporisé au-dessus de la cité, engloutissant plusieurs maisons annihilant des vies.

Après plusieurs heures d'éfforts les sauveteurs retrouvent des corps calcinés. Deux ici un là. D'autres victimes gravement brûlées mourront après leur transfert dans les hopitaux. le bilan final et de 5 morts et 3 blessés.

Glissement de terrain dû aux pluies des jours précédent? Explosion d'une poche de gaz, un coup de poussier tel qui se produit au fond et tel qu'il avait déjà secoué,ce même terril au mois de Février de la meme année?
Une information judiciaire est ouverte dans les jours qui suivent. De rejet en appel, les riverains gagnent finalement, à Amiens, le procès qui les oppose à l'exploitant et aux houllières.
Dans ce qu'il reste de la cité là-haut rien de tout cela n'est oublié.

source la Voix du Nord.

par Jean le, 28/12/2006

J'habitais dans la cité Quenehem de Calonne-Ricouart , lieu de l'explosion du terril en août 1975.
Avec mes Parents, nous habitions le bas de cette cité - C'est la partie haute qui a été touchée - L'entreprise qui exploitait le terril n'aurait pas effectué les sondages indispensables

Cette tragédie a fait 8 morts et de nombreux blessés - Plusieurs engins d'exploitation qui se trouvaient en haut du terril ont été éjectés en direction de certaines maisons du coron en question - Je n'avais jamais vu autant de monde dans cette jolie cité, des curieux, des badauds, la presse régionale et nationale - Les rues étaient noires sur la partie haute, la vue était apocalyptique

Au final, cette cité devait être réhabilitée pour le confort des habitants, mais rien n'a été réalisé, compte tenu de cette tragédie - La cité en question s'est vidée de ses habitants progressivement, puis totalement rasée plusieurs années après

La Mairie de Calonne-Ricouart installe en lieu et place un centre spécialisé pour les sourds et aveugles .


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |