histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
godasse story
par Minloute le, 31/08/2004  

Quand j’étais jeune il y avait une paire de chaussures qui faisait fureur sur la plage.
C’était la paire de sandalettes en plastique !
Vraiment on était beaux avec ça !
Et puis il y avait de belles couleurs jaunes et surtout transparentes.
On se moque mais c’était pratique pour aller sur les rochers.

par LouMarcel le, 31/08/2004

Il y avait aussi les slips de bain tricotés, quand on sortait de l’eau la laine était mouillée et pendait.

par Minloute le, 31/08/2004

Godasse story 2
Puis après il y a eu les tongs, oh les tongs on aimait quand la semelle derrière était usée pour marcher de travers.
Un seul inconvénient c’était les plaies qu’on avait entre les deux orteils, enfin il parait qu’il fallait souffrir pour être beau.

par Minloute le, 31/08/2004

Godasse story 3
Et puis après il y a eu les sabots suédois, les sabots noirs pas fermés derrière.
Ca faisait du bruit dans la maison, une fois il m’est arrivé de descendre les 16 marches de l’étage, cinq en faisant du ski nautique, le reste sur les fesses.

par Minloute le, 31/08/2004

Godasse story 4
J’allais oublier les chaussures des coureurs des bois, des trapeurs.

Les fameuses Clark, les chaussures dans une espèce de cuir de vache retourné. On était mignons dedans par contre il ne fallait pas qu’il pleuve sinon le bout de la chaussure était trempé.
Et les chaussures de couleur, il y en avait des bleues, déteignaient sur les chaussettes si on suait trop des pieds. J’ai un copain qui a dû jeter les siennes pour cette raison.

par Minloute le, 31/08/2004

J'avais oublié une sorte de chaussures
Les bottines que les vieux portaient, avec une fermeture éclair au milieu.
Il y en avait des "mignonnes" avec du poil de chèvre sur les côtés.
Plus tard il y a eu les "écrases merde", eh bien oui les bottes de neige, on avait l'impression d'avoir des chaussures de cosmonaute aux pieds…

par Marie-Claire le, 31/01/2005

Pour les filles, je me souviens de l'époque semelles compensées. C'était très confortable toute la semelle, dans une espèce de caoutchouc mou, était surélevée. J'en ai eu des jaunes et vertes !
Mais pour les petites filles, mon meilleur souvenir ce sont les chaussures que l'on ne mettait que le dimanche : les chaussures noires vernies avec une bride.

par Batisse le, 28/05/2005

J'voulos juste dire qu'au momint des Beatles, in a porté des chaussures incroyables, avec des hauts talons. Ch'étot des bottillons.

Après in a eu des maronnes à pattes d'éléphant, in pouvot mettre n'importe quelle godasse, tout i étot camuché!

par LA CLO le, 13/07/2005

Les "schnou-boutes" - comme in dit chez nous d'sin vrai nom les snow boots
étaient des chaussures en caoutchouc que l'on mettait dessus les chaussures, genre chaussons, par temps très froid.

Dans les années 1948-1950,l'hiver ma mère me mettait des petits sabots, semelles en bois et bordure de fourrure sur le dessus. Difficile de s'habituer à marcher avec mais les pieds étaient bien isolés du froid.

par fjm le, 31/12/2010

Un souv'nir qui m'arvient en lisant tout cha.
Quand m'mère al m'aquato des chaussures,j'avo l'manie quin j'les artiro, d'raviser l'usure ed ché s'melles.
J'éto tellemin contin!
J'aimo bien aussi l'odeur quin chéto neuf.
Comme quoi chés plaisirs les pu simpes chez cor les meilleurs !
Généralemin chéto pour l'rintrée à l'école.
J'parto fier comme un bar tabac, comme diso Coluche sur eul chemin d'l'école.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |