histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Retour vers le passé
par minloute le, 20/02/2007  

Retour vers le passé
Les premières recherches généalogiques de mon père m’ont poussées à reprendre il y a plus de 10 ans « le flambeau »
Je me suis attaché, durant ses dernières années, à questionner, à « bombarder » mon père, de questions
Par téléphone, par lettres ou je lui mettais par écrit toute une série de questions, par nos entretiens lors de mes remontées dans le pas de calais
Mon père est décédé à l'age de 92 ans, chrétien, syndicaliste, ces deux entités se complétaient
Il a connu presque tout le 20 ème siècle, né en 1911, décédé en 2002

Curieux de nature, il s’intéressait au monde extérieur, il me racontait avec la même passion, ses souvenirs les plus anciens, comme le retour au front de son père en 1916, l'inhumation du soldat inconnu aux débuts des années 20, la montée du fascisme qu'il a vécu en allant en pélerinage en Italie en 1936, l’arrivée des allemands à Bruay, la confiance au maréchal Pétain en 1940, son rapprochement des mouvements résistants en 1941, l’écoute de la radio suisse durant l'occupation, la libération de Bruay en 1944, les années de vache maigre qui ont suivi, les grandes vacances à Merlimont dés 1953, et bien sur l'évolution des mines, du statut du mineur, sans oublier la fermeture des houillères dans notre région
Combien de fois ne l'ai-je entendu raler sur le retard scolaire de notre région, les enfants dés le certificat passé, partaient au fond, et leurs enfants ne bénéficiaient pas eux non plus d’une éducation scolaire plus poussée ……….

Mais revenons à mon passé, oh, rien de bien personnel dans ce « mon », je suis persuadé que beaucoup d’entre nous , ont connu le même parcours, d’un autre village certes, mais ce parcours, de l’ouvrier agricole au statut de mineur, a été commun à bon nombre de nos « taions »
Avant de commencer ma narration, je tenais à saluer Léocadie Cornu, Marie Méquinion, deux de mes ancêtres, deux maîtresses femmes comme vous verrez
Louise Laurent, fille de Marie Méquinion, qui donna à mon père une multitude de renseignements que l'on ne peut trouver dans les registres d'état civil
Et bien sur papa, à qui je dédicace, comme je l'avais fait de son vivant, une partie de notre passé


Retour vers le passé 1


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |