histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
tiot Pierrot (3)
par annie62110 le, 21/02/2007  

suite ed l'infance ed papa

al maison, min deuxiéme frère i est rintré à l'école, j'm'ar'trouvo seul avec em'mére aussi al m'inm'not su sin dos quand al avot des lessiffes et des ménaches à faire
al faigeot cinq ménaches par semaine et des lessiffes qu'al faigeot al maison et qu'al ram'not propres et r'passées à chés gins, et al étot souvint payée eune misére

ché ménaches chétot chez deux demoiselles d'école et quatre commerçants, j'aimo pas gramin aller avec elle, pourtant i n'a qui étotent gentils avec mi
ché z'institutrices al m'preparotent toudis des liffes d'images, des biscuits des bonbons ou des carrés d'chocolat

j'allo aussi chez des marchands d'quémiches et d'calçons, i z'étotent belges i s'app'lotent "Jules et Germaine" et i n'avotent pas d'infants

l'ménache d'aprés chétot eune jeune femme qui avot perdu sin fiancé pindant la guerre dins l'région et qui t'not eune tiote épic'rie, al avot préféré rester din l'région, passeque sin futur époux i avot été tué à Vimy
al étot douche avec nous et in veyot qu'al vénot d'eune famille aisée à s'façon d'parler et d's'habiller, sin pére y'éto directeur de l'banque d'Indochine à Saïgon

ch'quatriéme i étot commerçant dins l'ville à coté et i vindot de l'confection pour hommes, i étot fro et distant, à part bonjour et au revoir i nous adressot pas la parole aussi chétot long pour mi d'rester assis sur eune chaisse dins l'cuisine

j'ai gardé pou la fin ch'boucher de l'route nationale, là aussi j'éto inférmé dins eune tiote piéche à coté de l'grande cuisine dù qui découpotent el viande, tournotent chés patés et chés saucissons, cha sintot l'odeur fade de ch'sang
in plus y faigeot des tripes ed porc et i r'tournotent chés boyaux et i les lavotent à l' cour sous ch'robinet juste in d'sous de l'fenétre dù qu'j'éto
chés z'apprintis y z'avotent pas l'vie facile, ch'patron y'avot l'main et ch'coup d'pied lestes
quand i étot d'bon poil c'qui étot rare i faigeot cadeau d'eune tiéte ed porc ou d'mouton à m'mére c'qui pou nous améliorot l'ordinaire

et pourtant malgré sin courache et tous ses z'éfforts pour améliorer not' vie, chétot bin de l'peine pou peu d'résultats, min pére i dépinsot eune grosses partie de s'paie dins chés cafés, et m'mére al s'usot pou nous nourrir !!!

à suivre ...


tiot Pierrot (4)


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |