histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la plus pitite mason des houilleres (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
historique de Bruay 8ème partie
par minloute le, 29/05/2005  

Sous François 1er, une armée française conduite par Vendome, part de Monchy Cayeux et avec l'aide du sénéchal de Rouergue venu de Montreuil, s'empare des châteaux de Diéval, Divion et celui de Bruay qu'elle détruisit et qui fut reconstruit peu de temps aprés.

En 1528, la terre de Bruay passe à la famille de Jean de Renty, seigneur d'Embry, protonotaire apostolique qui l'échange avec les seigneurs d'Oignies, contre la terre de Mery en Beauvaisis.

En 1545, Oudart de Renty, baron d'Embry, épouse Marie de Recourt de Licques, fille de Jacques de Recourt, conseiller de Charles Quint.

Devenue veuve, Marie de Recourt se remarie avec Gaston Spinola, comte de Bruay, chevalier de Saint Jacques.

Son fils obtient en 1605 l'érection en comté de la terre de Bruay.

En 1629, on trouve un acte de Jean Baptiste Brandt, au nom de la dame Comtesse de Bruay, tutrice des enfants mineurs de Dom Oudart Bertin Spinola, Comte de Bruay, ce dernier, mort en 1618, avait épousé Claire d'Arembert et était gouverneur de Béthune de 1594 à 1600.

En 1640, les troupes françaises ayant à leur tête, les maréchaux La Milleraye, de Chaulnes et de Chatillon font le siège d'Arras.

Une partie de l'armée se dirige vers Bruay, investit le château défendu courageusement par ses paysans, vainc leur résitance et le livre au pillage.

En 1650, on apprend que Jérome Legoud, écuyer, seigneur de Wionval, Couteville, Bernaville et autres lieux, possédait d'importants territoires à Bruay, entre autre laferme d'Hulluch (ancienne ferme Duthérage, le long de la rue d'Hulluch) dont il fit don à la pauvreté d'Houdain (bureau de bienfaisance).

En 1656, le maréchal de Turenne déploie son armée devant Bruay, les troupes espagnoles approchent, le combat n'aura pas lieu, les français ayant levé le camp; plus tard l'armée espagnole occupera leurs positions.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 13 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |