histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l'histoire de Léocadie Cornu (2)
par minloute le, 25/02/2007  

lors de mes recherches généalogiques, outre la documentation, la recherche d'actes officiels, comme naissance, mariage ou décés, il était important pour moi, de connaitre les paysages où avaient vécu des membres de ma famille
c'est en furetant dans le petit cimetière de Reclinghem, lové autour de son église, qu'en grattant sur plusieurs tombes très anciennes, afin d'en découvrir les identités, que j'ai trouvé la tombe des parents de Philippe Laurent

la tombe est elle encore en place à ce jour, j'en doute, j'y suis retourné quelques années aprés, et le mauvais état général de la scépulture semblait s'être aggravé de façon importante

la ferme malfiance comptait "600 mesures terre et 21 chevaux", le personnel employé est important

Léocadie Cornu y rencontre tout naturellement Gustave Laurent, l'un des fils de Philippe

il est veuf, il a en charge sa fille Marie qui fera sa scolarité au collége de St Omer

Léocadie et Gustave se plaisent et se marient

Gustave devient régisseur au chateau de mr Denoncoffe à Epagne au sud est d'Abbeville

Léocadie quant à elle , est retournée habiter à Coupelle Vielle

le remariage de son fils avec une veuve a t'il penché dans la balance, Philippe Laurent a t'il préféré que Léocadie quite la ferme ? nous ne le saurons jamais

Léocadie de toute facon ne pouvait élever ses enfants dans la propriété d'Epagne

de son second mariage, deux enfants voient le jour Louise puis Joseph

mais les malheurs semblent suivre Léocadie

Louise décéde à 9 ans de la diphtérie
joseph décéde à 5 ans d'une méningite ......

naissent ensuite

Elie , qui sera employé d'octroi et décédera bien avant sa mère en 1909

Aristide, lui, sera séminariste à St Riquier où il décédera en 1900...........

le 14 juin 1887, Philippe Laurent agé de 76 ans et son fils Gustave agé de 44 ans sont témoins au mariage de César Villain et de Marie Méquinion, fille du premier mariage de Léocadie Cornu


l'histoire de Léocadie Cornu (3)


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |