histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Agonie
par nounours-94 le, 20/03/2007  

Comme t'as caud, min pauf'vieux, té n'sais pu respirer.
Su tin front tout in nache, l'iau al coule tout duchemint;
t'as pu l'forche ed'parler, t'as pu l'forche ed'bouger,
té caches un tiot peu d'air, té caches à viv' enfin.

Ch'est vrai dins chés maisons, personne i peut durer;
El caleur au dehors, al dessèque biètes, et gins.
In pale d'el canicule, in pale même ed' couper
L'iau dins chés robinets qui sert à nos gardins.

In s'inquiète du maïs, des bett'rafes, du pichon,
tous les gins i maronnent, in prie chacun pour sin saint.
El télé, el radio, i cantent el même canchon,
Et ti t'es là tout seul, et ti, in n'tintind point.

T'es là tout rinfreumé, inséré dins t'prijon.
Et pourtant, ti té l'sais t'a été à l'honneur
Quind i fallot des bras pour saquer du carbon.
Quind t'étos pou l'pays, el valeureux mineur.

Pou ti gagner quate sous, pou grossir el quinzaine,
Té saquos comme un diape et té brados t' jeunesse,
Parfos té coupos l'iau, l'iau qu'al arrose l' veine,
Fallot faire du rind'mint pou passer al'caisse.

Mais traiteusemint l'carbon i collot à tes poumons,
T'étos jone, plein d'santé, et in profitot d'ti,
In n'in profitot d'trop, s'qu'à t'armonter du fond,
Pou t'artrouver une plache au grind air, comme in dit.

Pis un tiot peu al fos, t'as resté dins l'coron,
Te v'nos su l' seuil ed'porte raviser les copains,
Raviser l's'ouverriers décaper les maisons,
In pinsant: si seul'mint in m'in f'rot tout autint.

Comme les jours i sont longs et pire les nuits incore,
Quind l'caleur ou l'brouillard i t'étouffent tout duchemint,
Quind té n'peux pus t'couquer et quind tout l'monte i dort,
Même parfos qu'té voudros, qu'l'horloche s'arrête enfin.

Mi té sais j'peux rien faire, mais souvint ej' pinse à ti,
J'pinse qu'un jour té pourras, respirer un bon cop.
J'sais point dusse qué té s'ras, mais j'srais heureux pou ti,
Passe que j'sais qu'del misère, min vieux té n'd'as eu d'trop

poème de Paul Sébille.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |