histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Agonie
par nounours-94 le, 20/03/2007  

Comme t'as caud, min pauf'vieux, té n'sais pu respirer.
Su tin front tout in nache, l'iau al coule tout duchemint;
t'as pu l'forche ed'parler, t'as pu l'forche ed'bouger,
té caches un tiot peu d'air, té caches à viv' enfin.

Ch'est vrai dins chés maisons, personne i peut durer;
El caleur au dehors, al dessèque biètes, et gins.
In pale d'el canicule, in pale même ed' couper
L'iau dins chés robinets qui sert à nos gardins.

In s'inquiète du maïs, des bett'rafes, du pichon,
tous les gins i maronnent, in prie chacun pour sin saint.
El télé, el radio, i cantent el même canchon,
Et ti t'es là tout seul, et ti, in n'tintind point.

T'es là tout rinfreumé, inséré dins t'prijon.
Et pourtant, ti té l'sais t'a été à l'honneur
Quind i fallot des bras pour saquer du carbon.
Quind t'étos pou l'pays, el valeureux mineur.

Pou ti gagner quate sous, pou grossir el quinzaine,
Té saquos comme un diape et té brados t' jeunesse,
Parfos té coupos l'iau, l'iau qu'al arrose l' veine,
Fallot faire du rind'mint pou passer al'caisse.

Mais traiteusemint l'carbon i collot à tes poumons,
T'étos jone, plein d'santé, et in profitot d'ti,
In n'in profitot d'trop, s'qu'à t'armonter du fond,
Pou t'artrouver une plache au grind air, comme in dit.

Pis un tiot peu al fos, t'as resté dins l'coron,
Te v'nos su l' seuil ed'porte raviser les copains,
Raviser l's'ouverriers décaper les maisons,
In pinsant: si seul'mint in m'in f'rot tout autint.

Comme les jours i sont longs et pire les nuits incore,
Quind l'caleur ou l'brouillard i t'étouffent tout duchemint,
Quind té n'peux pus t'couquer et quind tout l'monte i dort,
Même parfos qu'té voudros, qu'l'horloche s'arrête enfin.

Mi té sais j'peux rien faire, mais souvint ej' pinse à ti,
J'pinse qu'un jour té pourras, respirer un bon cop.
J'sais point dusse qué té s'ras, mais j'srais heureux pou ti,
Passe que j'sais qu'del misère, min vieux té n'd'as eu d'trop

poème de Paul Sébille.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |