histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  fête des mères (28/05/2017)
  Flameng, Vimy, Ravel, Cendrars (25/05/2017)
  décès de Monsieur Joseph Malecki (23/05/2017)
  cha tourne à toute blinte (20/05/2017)
  j y a cru (20/05/2017)
  ah l' bon gout d' la levure (18/05/2017)
  souvenir du vélodrome de La Buissière (16/05/2017)
  Merlimont hors saison 2 (14/05/2017)
  j' fais m' b a (14/05/2017)
  Merlimont hors saison 1 (13/05/2017)
  Merlimont hors saison (10/05/2017)
  barraqu'mint près de la rue de maubeuge (07/05/2017)
  pas comme ché belches (06/05/2017)
  mais commint qui fait ? (02/05/2017)
  1978 drole d' caricature (01/05/2017)
  les élections présidentielles (29/04/2017)
  ch'est pas pour les éfants (28/04/2017)
  rin qu à l odeur (25/04/2017)
  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)
  décés de monsieur Opigez (07/02/2017)
  si cha existe cor ... (04/02/2017)
  France 2 l'épopée des gueules noires (02/02/2017)
  cocorichti (30/01/2017)
  cuisine - du guinsse (30/01/2017)
  jacinthe (25/01/2017)
  sur les routes nationales fin (24/01/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Greyg ( 15/05/2017)
Bonjour à tous, Je ...
 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...
 Hervé62155 ( 22/12/2016)
Joyeux Noël et bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Boxerman, le 3 de Bruay
par Boxerman le, 06/04/2007  

Bonjour à tous.
Je suis né à Bruay en 1957. J'y suis parti à 18 ans pour ne revenir que dans le 62 tente ans après. Mon quartier de coeur est le numéro 3. J'y ai vécu la fermeture de la mine c'est pour vous dire ...
Ensuite il y a eu une atelier de couture à l'emplacement de la fosse et même EMMAUS. La chaussée un jour s'est effondrée. Il y avait un cinéma à côté du terrain de boule. Un multitude de commerces au n° 3. La cressonnière, WIBAULT, Saletta, Ryska, Boucherie Barel, en face l'épicerie chez Rose, à côté les cycles Carrés, en remontant un épicerie dont je ne sais plus le nom, ensuite France Fleurs(salut Mimile ..), Plouviez le marchand de télé et à côté de la boucherie Barel en descendant la quincaillerie DUMUET Carmen. Ensuite on attaquait la brasserie Duquesne je crois, le docteur DELVAL, Smiderren le marchand de télés, Les meubles POIRRIER et en face les meubles VERRON-COUSSEMENT et d'autres commerces jusqu'en bas dont le marchand de jouets avec le coiffeur Genelle en face. Je pense que le quartier du 3 était formidable. Et maintenant .... Même la Cressonnière est fermée.

Je me suis rendu sur la zone industrielle en face du cimetière ... Mon arrière grand mère habitait dans un coron au pied du terril du 3. Il y avait les berlines qui passaient pas dessus la route suspendues... C'était triste mais il y avait la vie. Maintenant cet endroit est désolant. Je m'y suis rendu il y a 2 mois pour faire un tour quel désastre. Bien sur on va y coller un lotissement. N'oubliez pas, n'oublions jamais qu'il y a eu là en cet endroit comme dans de nombreux secteurs de Bruay, des hommes qui sont descendus au fond, qui sont morts au fond et que la silicose a poursuivie jusqu'à la fin de leur vie. Nous avons le devoir de mémoire. Bien sur c'est comme les petits commerces, tout le monde dit qu'il faut les préserver mais personne n'y va.. Par contre Bruay avait un patrimoine culturel profond et non pas superficiel. Il en reste encore ... Mais pour combien de temps ?? On a mangé une bonne part du gateau..
Il est 04 h 10 du matin et ça ma fait du bien.
Bonne fin de nuit à tous


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 16 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |