histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la morale ...... (7)
par minloute le, 09/04/2007  

Louise Laurent a alors 17 ans, elle sympathise avec le personnel du moulin Dufour tout proche et surtout avec le chef meunier, Henri Fardel, qui a 23 ans

Léocadie surveille Louise et on la comprend....

un petit retour en arrière s'impose

sa fille Marie Méquinion a eu en 1896 une fille naturelle, Eugénie
son fils Victor Méquinion , installé à Jouy le Moutier , près de Pontoise, a eu un fils naturel, Léon Diftot , né hors mariage en 1897

son petit fils Louis Laurent , avec sa compagne Lucie Mayolle , en 1911 est dans le même cas

la même année, son petit fils Amédée Villain n'échappe pas à la règle
Elise Furgerot, sa compagne, (ma grand mère) n'a pas accouché chez sa mère, mais chez sa belle mère , Marie Méquinion, d'un superbe Léonce le 13 mars 1911 cité 7 n° 115 (j'ai précisé "superbe" , car c'est de mon papa qu'il s'agit...)

Elise Furgerot et Amédée Villain ont tous deux 21 ans

Elise est trieuse de charbon, la famille Furgerot est originaire de Gonnelieu dans le Nord , au sud de Cambrai

Jules Elby, rentré à la compagnie des mines de Bruay, épouse quelques années plus tard, la fille de monsieur Leroy, le directeur de la compagnie des mines de Bruay, il fait venir les gens de son village

Lucie Mayolle et Elise Furgerot deviennent amies elles sont toutes les deux dans la même situation, mère célibataire devant la loi

Elise Furgerot partira très vite travailler à Vincennes comme nourrice et servante
elle confie mon père à la famille Limbourg, de 1911 à 1912

le 25 juillet 1912 Amédée Villain , houilleur , et Elise Furgerot , servante, se marient

à noter qu' Elise Furgerot, mère d'Elise, qui n'était toujours pas favorable au mariage (inscrit sur l'acte de mariage) était absente lors de la cérémonie

Amédée mon grand père , lui en tiendra rigueur, refusant même de se faire photographier par la suite avec elle , lors d'une réunion de famille

Amédée démissionne des houillères de Bruay pour rejoindre son frère, qui travaille comme docker à Conflans sainte Honorine , près de Jouy le Moutier où travaille Victor Méquinion


1914 1918 à Bruay (8)


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |