histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la morale ...... (7)
par minloute le, 09/04/2007  

Louise Laurent a alors 17 ans, elle sympathise avec le personnel du moulin Dufour tout proche et surtout avec le chef meunier, Henri Fardel, qui a 23 ans

Léocadie surveille Louise et on la comprend....

un petit retour en arrière s'impose

sa fille Marie Méquinion a eu en 1896 une fille naturelle, Eugénie
son fils Victor Méquinion , installé à Jouy le Moutier , près de Pontoise, a eu un fils naturel, Léon Diftot , né hors mariage en 1897

son petit fils Louis Laurent , avec sa compagne Lucie Mayolle , en 1911 est dans le même cas

la même année, son petit fils Amédée Villain n'échappe pas à la règle
Elise Furgerot, sa compagne, (ma grand mère) n'a pas accouché chez sa mère, mais chez sa belle mère , Marie Méquinion, d'un superbe Léonce le 13 mars 1911 cité 7 n° 115 (j'ai précisé "superbe" , car c'est de mon papa qu'il s'agit...)

Elise Furgerot et Amédée Villain ont tous deux 21 ans

Elise est trieuse de charbon, la famille Furgerot est originaire de Gonnelieu dans le Nord , au sud de Cambrai

Jules Elby, rentré à la compagnie des mines de Bruay, épouse quelques années plus tard, la fille de monsieur Leroy, le directeur de la compagnie des mines de Bruay, il fait venir les gens de son village

Lucie Mayolle et Elise Furgerot deviennent amies elles sont toutes les deux dans la même situation, mère célibataire devant la loi

Elise Furgerot partira très vite travailler à Vincennes comme nourrice et servante
elle confie mon père à la famille Limbourg, de 1911 à 1912

le 25 juillet 1912 Amédée Villain , houilleur , et Elise Furgerot , servante, se marient

à noter qu' Elise Furgerot, mère d'Elise, qui n'était toujours pas favorable au mariage (inscrit sur l'acte de mariage) était absente lors de la cérémonie

Amédée mon grand père , lui en tiendra rigueur, refusant même de se faire photographier par la suite avec elle , lors d'une réunion de famille

Amédée démissionne des houillères de Bruay pour rejoindre son frère, qui travaille comme docker à Conflans sainte Honorine , près de Jouy le Moutier où travaille Victor Méquinion


1914 1918 à Bruay (8)


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |