histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
min pépère Pouchain(5), ech'l'auto
par dubois monique le, 27/04/2007  

El' vie d'min pépère asse confond aveuc el vie d'ech'l'époque et j'sus sûre que ben des gens i s'arverront quind j'raconte mes tiotes histoires...

Min pére i avot pas d'auto (pas gramint d'gins i n'avotent), d'abord i avot pas sin permis d'conduire et pis après, es paie d'ouvrier du jour al suffisot pas !

Min pépère, li, i avot des sous : ches mineurs silicosés z'avotent eun' bielle retraite, rappelez-vous ! et i avot invie d'eune auto ... pas pou li, i étot trop viux pou apprinde à conduire, pas pou aller in vacances, i aimot pas trop cha, i voulot aller su l'tombe ed'ses deux frères tués à l'guerre 14-18 : i y avot jamais été !
I a donc conclu un pacte avec min père : "tiot, j'tacate eun' auto d'occasion et ti, t'em' conduit su l'tombe ed mes frères".

Fallot d'abord qu'min père i euche sin permis, et cha, ch'a faisot pas tout seul ! min pépère i trépignot : cha allot pas assez vite à s'mode !
Pindint ch'timps là i z'avotent acaté eun grosse 403 noire d'occase .... et ch'étot cor pu terribe ed vir ch'l'auto là, et qu'in pouvot toudis pas l'prinde ! pépère Pouchain , i s'impatientot et i faut vire commint !

Enfin ! l'vlà , ch'fameux permis, mais faut cor attinde qu'min père i euche des congés et qu'i l'prenne in main, ch'te 403....

Pou faire plaisi à min pépère, i li faisot faire des tiots tours d'auto comme al' ducasse : min père i allot l'quer apres s'n'ouvrache et i s'promenotent dins ches corons !
Chaque fos qu'min pépère i voyot eun' connaissance, i faisot arrêter min père et i li disot : "ch't'in comarade, i est viux", ou bien "i est silicosé ", ou bien "ch'tin brav' homme", ou bien "i pleut, i va ete tout freque"!...
bref, el 403 al' servot d'taxi et tout compte fait, cha déplaisot pas non plus à min père! i apprenot al l'conduire !
Em' mère all' ralot ben un tiot peu : s'n'homme i étot parti pou pas longtimps ... i revenot queques heures après, all' le croyot à Grenay et i étot à Lens pou conduire ch'pauv' voisin polonais d'pépère, qui devot aller vir sin fieu à chl'hopital, et j'in passe
Quequ'fos i z'étotent nombreux ed'dins et quind i in avot un qui devot déchinde, i fallot qui passe pa' d'zeur leu gambes et ch'étot pas simpe, vu qu'chétot tous des viux....

Et pis , un jour , in a été prêts à partir : ch'a a été l'espédition in direction ed Maurepas
min pépère i étot tout contint, i frétillot, min père i allot pas assez vite "t'es traîne, min fieu"... mi, j'i étos aussi avec em' tiote soeur, em' mère et em' grind-mère : in étot 6
ches deux hommes à l'avint et nous z'autes derrière ....

Pépère Pouchain, i avot l'art ed dire à ch'conducteur : "arrête teu tiot, j'sus prêt d'picher, arrête teu vite ! mout meu in indrot ..."... in plein' ville, ou là où i avot des gins !

In est arrivé à Maurepas, et i a trové ell' tombe ed' sin frère et faut vir comm i a brait, mais i étot contint in même timps, et nous in étot tout armués et contints pou li aussi.

El trajet d'retour i a été pu calme : i étot mate et i avot eu ch'qui attindot d'pu si longtimps, mais in a cor eu droit à dz' arrêts pipi urgints !

Aprés Maurepas, in est tous partis à Verdun, dins ches mêmes conditions, et là i nous a fallu pas mal ed d'timps pou r'trouver ell' tombe ed s'in aute frère
in a visité ch'l'ossuaire, i a lu ches noms su ches steles et i in arconnaissot... in a eu du mal à l'déssaquer d'là! "ech'ti là, i étot d' Bruay, ech'ti là ..." i n'in finissot pu ... et i racontot d'z'anecdotes qu'in n'avot jamais intindu !

L'403 all' avot bien jué sin rôle et rindu min pépère Pouchain heureux, et nous famille auchi !


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |