histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
démolition de la lampisterie du 2 d'Oignies
par APPHIM le, 02/05/2007  

Siège 2 d'Oignies
Historique.
Foncé en juillet 1860, Le Siège 2 devient , à partir de 1950, un important siège de concentration du Groupe d'Oignies, après des travaux de modernisation qui ont étés retardés par la guerre de 39/45.
L'ensemble des bâtiments sont construits avec une architecture moderne.
Les bains douches, lampisterie et bureaux se trouvent de l'autre côté de la route, une passerelle l'enjambe pour la circulation des mineurs et des produits remontés par le puits pour traitement au lavoir.
Le Siège fut équipé de la Machine d'extraction à vapeur la plus puissante d'Europe. Ce sera également la dernière en service dans le Bassin Nord Pas de Calais.
Arrêté en novembre 1976, le siège a produit 21 268 millions de tonnes de charbon.
Le Chevalement, bâtiments de recette, chaufferie, lavoir et d'autres installations diverses seront détruits entre 1977 et 1980.
Certains bâtiments ont étés conservés, pour de nouvelles activités. Le Bâtiment de la Machine d'extraction et le poste électrique (Centre D. Papin), des garages et ateliers (dont une partie à été détruites en 2001/2002), les bureaux - salle des fêtes- bains douches - lampisterie acquis par une société.

Ce bâtiment a été acquis par l'Etablissement Public Foncier Nord Pas de Calais qui as entrepris le desamiantage et la "Mise en sécurité" obligatoire de l'ensemble.
La lampisterie et les vestiges de la passerelle ont étés rasés.
Cette partie était fort intéressante. Elle comportait un grand hall d'accès pour les mineurs. Au sous-sol se trouvait le garage des vélos.
Des douches pour la maitrise, avec cabines privatives étaient encore en place.
Une partie des bureaux s'y trouvaient pour les géomètres.
Cette démolition brise l'unité architecturale.
Il subsiste la salle des fêtes, les bureaux et les vestiaires, totalement vides d'installations.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |