histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le lavoir central de Liévin
par kiki le, 05/05/2007  

LES LAVOIRS

Les techniques de lavage consistent à débarasser le charbon des impuretés issues de l'abattage. Déjà, avant guerre, quelques fosses étaient dotées de lavoirs mécaniques. La modernisation en vit s'en construire d'autres; puis ce fut l'ère des lavoirs centraux aux grandes capacités de traitement. Chaque groupe en disposait d'un voire même deux. Cette technique, propre aux minérais, a radicalement suprimé le triage à la main.

Extrait de : Notre mine - avril 1959

Ce lavoir présente l'originalité suivante: Il est alimenté directement par le puits 6 de liévin, à l'aide d'un convoyeur à bande de 1500 mètres de long qui lui amène les 5000 tonnes brutes produites journellement par ce puits. Le reste, pour atteindre ses 10 000 tonnes de capacité de traitement, provient par le rail des siéges 7 de liévin, 3 et 9 de Lens.

Photo - 1 - Les fines 0/5 et les grains 10/20 sont lavés dans des bacs, où, grâce à l'air comprimé, se forment des vagues qui permettent de trier les pierres du charbon. Celui-ci, étant moins dense, s'en trouve séparé comme,sur une plage, le sable des galets. Le charbon est ensuite séché par essorage.

Photo - 2 - Les gros produits ( + de 20) sont lavés en liqueur dense (eau additionnée de magnétite *qui augmente sa densité propre). Le charbon flotte dans des bacs, les pierres vont au fond. C'est un procédé très sûr, mais qui demande de grosses machines, couteuses d'entretien.
*La magnétite est un minéral ferrimagnétique de la famille des oxydes.

Photo - 3 - Les trés fins seraient amusants à traiter si l'on pouvait utiliser le savon. On ferait des bulles de savon pour n'y retrouver, surpris, que du charbon. La réalité est moins simple : on utilise des produits chimiques qui font mousser. On filtre les mousses, puis on sèche dans un four spécial.

LES CLIENTS

Sur les 58 000 tonnes traités à Liévin par semaine, 40 % part au terril (23 000 t ) et les 60 % restants sont ainsi ventilés :
- Gaz de France : 12 000 tonnes
- Cokeries du Bassin : 12 000 tonnes
- SNCF : 4 000 tonnes
- Centrales minières : 3 000 tonnes
- Foyers domestiques et divers : 4 000 tonnes


  ( 3 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |