histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le lavoir central de Liévin
par kiki le, 05/05/2007  

LES LAVOIRS

Les techniques de lavage consistent à débarasser le charbon des impuretés issues de l'abattage. Déjà, avant guerre, quelques fosses étaient dotées de lavoirs mécaniques. La modernisation en vit s'en construire d'autres; puis ce fut l'ère des lavoirs centraux aux grandes capacités de traitement. Chaque groupe en disposait d'un voire même deux. Cette technique, propre aux minérais, a radicalement suprimé le triage à la main.

Extrait de : Notre mine - avril 1959

Ce lavoir présente l'originalité suivante: Il est alimenté directement par le puits 6 de liévin, à l'aide d'un convoyeur à bande de 1500 mètres de long qui lui amène les 5000 tonnes brutes produites journellement par ce puits. Le reste, pour atteindre ses 10 000 tonnes de capacité de traitement, provient par le rail des siéges 7 de liévin, 3 et 9 de Lens.

Photo - 1 - Les fines 0/5 et les grains 10/20 sont lavés dans des bacs, où, grâce à l'air comprimé, se forment des vagues qui permettent de trier les pierres du charbon. Celui-ci, étant moins dense, s'en trouve séparé comme,sur une plage, le sable des galets. Le charbon est ensuite séché par essorage.

Photo - 2 - Les gros produits ( + de 20) sont lavés en liqueur dense (eau additionnée de magnétite *qui augmente sa densité propre). Le charbon flotte dans des bacs, les pierres vont au fond. C'est un procédé très sûr, mais qui demande de grosses machines, couteuses d'entretien.
*La magnétite est un minéral ferrimagnétique de la famille des oxydes.

Photo - 3 - Les trés fins seraient amusants à traiter si l'on pouvait utiliser le savon. On ferait des bulles de savon pour n'y retrouver, surpris, que du charbon. La réalité est moins simple : on utilise des produits chimiques qui font mousser. On filtre les mousses, puis on sèche dans un four spécial.

LES CLIENTS

Sur les 58 000 tonnes traités à Liévin par semaine, 40 % part au terril (23 000 t ) et les 60 % restants sont ainsi ventilés :
- Gaz de France : 12 000 tonnes
- Cokeries du Bassin : 12 000 tonnes
- SNCF : 4 000 tonnes
- Centrales minières : 3 000 tonnes
- Foyers domestiques et divers : 4 000 tonnes


  ( 3 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |