histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
parler patois cha fait d'z'illettrés (8)
par Hervé62155 le, 24/06/2007  

J’peux pas m’impêcher ed’donner m’n’avis su’ sujet-là ! Déjà, Marie-Claire al’ l’a bin dit : illettrés, cha veut pas dire analphabètes. Pi insuite, illettrés, cha n’veut pas dire bêtes. Illettrés, cha veut dire avoir du mau à lire et à écrire, et donc, à comprinte un message et à s’faire comprinte, par manque ed’vocabulaire.
A m’mote que cha n’a rien à vir avec el’patois !!!!
A m’maison, in intindot parler patois, même si nos parints, i faizotent l’effort ed’nous parler français (avec quelques « coups de pieds », mais bon… In plus, min père i’étot polonais…) et i nous acatotent des liffes pour qu’in lise. Au contraire, in apprenot à faire el’ différence intre deux langues !

Mi, j’cros que l’problème, i vient d’ el vie d’achteure : premièremint, chés jones, i n’lisent pu rin ! I passent leu’ temps d’vant l’poste ed’télé, à raviser des émissions bas de gamme ; lire un liffe, même eune B.D., ch’est devenu mission impossibe.

Et deuxièmemint, l’Education Nationale, al’ s’a adaptée !! Chés profs, i n’ont pu l’drot d’faire des dictées et exercices ed’grammaire : tout dot êt’ vu « en situation » !!!
C’qui m’déprime, ch’est que d’main, j’m’in va surveiller ch’Brevet des Collèges (épreuves de français !) et i va y avoir… eune dictée !!! Chés tiots, i n’in font pu in classe mais i n’a eune à ch’l’examin !!! Cha, j’a jamais compris !

Et ch’est vrai que ch’est là qu’in vot qu’i z’ont du mau in français : i n’a granmint qui n’savent pas écrire sous l’dictée, même si té dictes très lintemint ; i comprennent pas certains mots qu’in crot fort courants (i peuvent écrire trois mots d’ù qu’i n’a qu’un : « à langue guy » pour « alanguis » !) ; i peuvent donner des définitions d’mots farfelues (« roses comme une langue, couleur obtenue sous les rayons du soleil » pour « alanguis », parce que le texte parle de personnages alanguis sous la chaleur du soleil). In fait, i z’intindent peu d’vocabulaire et i n’in votent que peu d’écrit, d’ù tous chés problèmes…

Et j’cros qu’i a eune troisième raison aussi (et là, j’va faire mal vir par certains !) : ché parints, i z’occupent pu d’leu infants comme avant, pour plein d’raisons : trop d’boulot, déprime par manque ed’boulot, fatigue, démission,… Chés jones, i sont souvint maît’ à leu’ maison et ché parints, i s’écrasent…

I aurot fait bon agir comme certains jones achteure à m’maison : min père, i m’aurot démoli ! (In fait, j’cros qu’in aurot même pas osé !!!). Cha, ch’est peut-êt’ un aut’débat !

par Marie-Claire le, 24/06/2007

Bonjour Hervé, t'n'armarque sur ches polonais al nous conforte bien dins l'idée que d'parler aute cosse que l'français al' mason, que cha seuche eune langue étrangère ou un patois, cha n'impêche pas d'ete bon in français et à l'école in règue générale, j'a eu gramint d'copines polonaises qui n'parlotent que polonais à leu mason et cha n'les a pas impêcher d'faire des zétudes !

Et pour tout l'reste t'as raison y a gramin d'cosses à r'vire ...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |