histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la Marmite du Diable (5)
par kiki le, 15/07/2007  

Relais Déc 1977 N° 99

Suite : Un conte de Charles Deulin


C’était un samedi, jour de marché ; il y avait beaucoup de paysannes des environs qui vendaient du beurre et des œufs, et qui buvaient de la blanche bière dans les cabarets.

Jean parut, la corde au cou et se traînant à peine. Jamais on n’avait vu un si vieil homme marcher au supplice, et les femmes ne pouvaient se tenir de le plaindre.

Quant à lui, il était résigné. Après tout ce qu’il avait souffert depuis le soir où sa fatale curiosité l’avait conduit au fond de la terre, il aimait autant mourir que vivre.

Pourtant, ce n’était point sans amertume qu’il envisageait son sort. Il tenait en ses mains un secret qui pouvait faire le bonheur du monde, et ce secret, il l’emportait avec lui !

Tout à coup, parmi la foule rangée sur son passage, il aperçut une jeune paysanne qui allaitait un enfant.

L’infortuné jeta un cri :

- Jeanne, ma chère Jeanne !
- Et, avant qu’on eût pu l’arrêter, il courut la prendre dans ses bras.
- Il couvrait de baisers la mère et l’enfant et ses larmes coulaient le long de sa barbe blanche. La mère et l’enfant ressemblaient si bien à sa femme et sa fille que Jean oubliait que toutes deux devaient être mortes depuis longtemps
- La jeune paysanne se sentait prise de pitié pour le vieillard et se laissait embrasser en pleurant elle-même.
- Te souviens-tu de Jean Hullos, Jean le Cacheux ? lui dit-il.
- Jean le Cacheux ? J’ai souvent ouï ma grand-mère prononcez ce nom, qui était celui de son grand-père.
- Une vieille femme de plus de quatre-vingts ans s’approcha alors.
- Si vous vous appelez Jean Hullos, autrement dit Jean le Cacheux, je suis votre petite-fille, et celle-ci est la fille de votre arrière petite-fille.
- Et la foule cria : Miracle ! car jamais on ne vit une si merveilleuse ressemblance que celle des deux vieillards.
- Jean pressa sa petite-fille sur son cœur.
- Tu es donc, disait-il, l’enfant de ma pauvre Jeannette, que j’ai laissée au sein de sa mère. Hélas ! où est-elle, ma jolie petite fille ?
- Elle est morte il y a vingt ans. Elle en avait quatre vingts.
Tout le monde pleurait en écoutant ces paroles.
- D’où vient que vous n’habitez plus Escautpont ? reprit Jean Hullos.
- Ma grand-mère m’a souvent conté qu’après que mon grand-père eut disparu, elle avait quitté son village pour aller s’établir à Aulnoy, de l’autre côté de Valenciennes.
- Au bûcher ! cria une voix, la voix du juge.
- Mais les femmes avaient pris parti pour le condamné et elles se prirent à parler toutes à la fois :
- Ce n’est mie un sorcier ! c’est Jean le Cacheux, le grand-père de Jeanneton, et on nous tuera plutôt que de le faire mourir !
- Ce vieux sait la place où sont enfouis les trésors, disaient les hommes de leur côté. Et ils le délivrèrent des mains de ses gardes.

à suivre


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |