histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Mineurs d'Artois
par kiki le, 05/08/2007  

MINEURS D’ARTOIS

Jadis, au fil des ans, tes ancêtres gaulois
Ont défriché les champs du vieux pays d’Artois
Et, des siècles durant, penchés sur leurs sillons
Ignoré le printemps de plus rudes moissons.

Ton génie téméraire a trouvé dans la terre
Un grenier millénaire entouré de mystère,
Où tu vas affronter le funeste réveil
D’un monde inanimé tiré d’un long sommeil

Dans les futaies de fer des obscurs champs miniers
Où tu fais de l’enfer ton séjour familier,
De noirs monstres d’airain labourent les cailloux
De guérets souterrains où l’on marche à genoux

Et l’immense rouet du grêle campanile,
Etrangement muet dans sa course fébrile,
Tisse inlassablement sans rêve et sans amour,
De son rythme obsédant, la trame des tes jours.

Dans le ciel des corons, les hauts terrils arides
Qui cachent l’horizon de triangles livides
Resteront désormais l’emblème d’un courage
Dont ils sont à jamais l’éloquent témoignage.

La mine a pour décors de sombres paysages.
Elle a durci ton corps et marqué ton visage;
Mais elle est le creuset d’une race de frères
Qui savent partager leurs joies et leurs misères.

Le plus pauvre des tiens, si l’autre est malheureux,
Même s’il n’a plus rien, sait qu’il en a pour deux.
La richesse du cœur est le trésor commun
Où puisent les mineurs quand frappe le destin.

Rentré dans ton foyer plein de rires d’enfants,
Tu reprends volontiers tous les rites d’antan
Et les gestes sacrés des tâches éternelles
Qui, jadis, ont forgé tes vertus immortelles.

Vers la terre penché dans l’ombre d’un rosier,
Attentif aux nichées de ton vieux colombier,
Tu retrouves d’instinct toute ta poésie
Cachée dans ton jardin aux sources de la Vie.

Jean Claye

Couverture du Relais magazine mensuel de la région minière Décembre 1970 N° 22.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |