histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Mineurs d'Artois
par kiki le, 05/08/2007  

MINEURS D’ARTOIS

Jadis, au fil des ans, tes ancêtres gaulois
Ont défriché les champs du vieux pays d’Artois
Et, des siècles durant, penchés sur leurs sillons
Ignoré le printemps de plus rudes moissons.

Ton génie téméraire a trouvé dans la terre
Un grenier millénaire entouré de mystère,
Où tu vas affronter le funeste réveil
D’un monde inanimé tiré d’un long sommeil

Dans les futaies de fer des obscurs champs miniers
Où tu fais de l’enfer ton séjour familier,
De noirs monstres d’airain labourent les cailloux
De guérets souterrains où l’on marche à genoux

Et l’immense rouet du grêle campanile,
Etrangement muet dans sa course fébrile,
Tisse inlassablement sans rêve et sans amour,
De son rythme obsédant, la trame des tes jours.

Dans le ciel des corons, les hauts terrils arides
Qui cachent l’horizon de triangles livides
Resteront désormais l’emblème d’un courage
Dont ils sont à jamais l’éloquent témoignage.

La mine a pour décors de sombres paysages.
Elle a durci ton corps et marqué ton visage;
Mais elle est le creuset d’une race de frères
Qui savent partager leurs joies et leurs misères.

Le plus pauvre des tiens, si l’autre est malheureux,
Même s’il n’a plus rien, sait qu’il en a pour deux.
La richesse du cœur est le trésor commun
Où puisent les mineurs quand frappe le destin.

Rentré dans ton foyer plein de rires d’enfants,
Tu reprends volontiers tous les rites d’antan
Et les gestes sacrés des tâches éternelles
Qui, jadis, ont forgé tes vertus immortelles.

Vers la terre penché dans l’ombre d’un rosier,
Attentif aux nichées de ton vieux colombier,
Tu retrouves d’instinct toute ta poésie
Cachée dans ton jardin aux sources de la Vie.

Jean Claye

Couverture du Relais magazine mensuel de la région minière Décembre 1970 N° 22.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |