histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
fosse 3 de Bruay, modèle de productivité
par PAILLART André le, 11/08/2007  

Le 27 Octobre 1866, débutèrent les premiers travaux de forage du puits de la fosse N°3 de Bruay qui entra en exploitation en Mars 1870.
Aprés avoir mis en service le second puits de cette mine, le 3 bis en 1891,les premiers pics de productivité de ce siège s'élevèrent à 1500 tonnes de charbon par jour en 1898.
Le charbon extrait de ce gisement minier est riche en matières volatiles et a un pouvoir calorique trés élevé.
La compagnie des mines de Bruay porte un grand interet à ce gisement et met en exploitation un troisieme puits en Janvier 1916, le 3 ter.
Au cours des décénies suivantes, l'évolution des technologies d'extraction vont fortement développer la productivité de cette mine.
En 1959, 1564 ouvriers travaillent dans cette fosse modernisée à outrance, selon les dires des anciens mineurs.
La Marietta, une haveuse dernière génération équipée de 2 bras et de 4 fraises, ingurgite à elle seule 20 m de charbon par jour!
Cette machine creuse même en 1957 36.5 m de minerai en une seule passe lui valant ainsi de décrocher le prix national de productivité, distinction honorifique.
En 1964,la production s'élève à 2400 tonnes de charbon par jour!
En dépit de ses résultats, pourtant trés positifs, la récession minière est déjà engagée. Par rapport au charbon sud africain, le charbon français est trop cher.
Le destin de la fosse N°3 de Bruay en Artois est désormais scellé le 31 Octobre 1966.
Les 120 ouvriers qui y travaillent toujours seront mutés sur hénin Liétard.
Les Charbonages de France et les H.B.N.P.C font débuter le démantelement des installations en 1975.
Depuis le début de son exploitation, 53 millions de tonnes de charbon ont été extraites de cette fosse, un record sans précédent.
Je vous fais partager quelques vues anciennes de cette fosse N°3 de Bruay en Artois, modèle de productivité...

par GREYG le, 15/08/2007

Suite a l'histoire d'andré sur la fosse 3 de Bruay je souhaiterais apporter une petite précision
le demantelement de la fosse debuta en 1970, les puits 3 et 3 bis furent rasés, le grand chevalet tomba en janvier 1971
le puits du 3 ter resta en activité jusqu'en 1972, il servait pour le service du siège 2 de Marles qui reprit l'exploitation d'une partie du gisement du 3
le chevalet en béton fut dynamité en 1975


  ( 3 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |