histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Fosse 5 de Lens à Avion
par kiki le, 15/08/2007  

une petite question pour Greyg, j'avais fais un sujet en date du 07 Avril 2007 sur les molettes, inacsessibles roues et Greyg avait répondu sur les fosses d'Avion et dans son spot, il nommait la Fosse 5 des mines de Lens, peut-il me préciser si cette fosse 5 était bien sur Avion et si c'était celle qui était à côté des terrils , ou maintenant le parc des glissoires a été fait sur leurs assises. Merci d'avance.

par Greyg le, 15/08/2007

Oui Kiki les ces molettes proviennent du grand chevalet de la fosse 5 d'Avion qui comptait 2 puits
Elle appartenait aux mines de lens, completement detruite en 14 18
Elle fut reconstruite avec un grand chevalet métallique typique des mines de Lens comme celui du 3 de Liévin ou du 11 de Loos en Gohelle, et un petit chevalet en béton similaire à ceux installés sur les puits d'aérage des mines de Lens
En 1932 (et oui déjà en 1932) la fosse 5 cessa de remonter du charbon , son exploitation étant reprise par le puits voisin du 4 de Lens (situé à 1 km a vol d'oiseau)
Néanmoins les puits servent toujours au mouvement de matériel et d'hommes

En 1944 vu sa position à proximité de la gare de triage de Lens (qui reçoit les trains de charbon venant des mines de Liévin), la fosse 5 est bombardée, ses installations seront fortement endommagées, le grand chevalet put être réparé, mais le petit en béton dut être reconstruit

par la suite la fosse 5 servait toujours de fosse de service et ceci jusque 1986 date d'arrêt de la fosse 19 de Lens, à savoir que les puits encore en activité servaient au captage du grisou
il y eut ausssi pendant plusieurs décennies une exploitation de schistes rouges (les houillères ont déjà à l'époque exploité le terril conique du 5)
au milieu des années 70 les alentours de la fosse 5 furent fortement modifiés par la création de la rocade sur le lit du canal de la Deule et la création du parc des glisssoires

par kiki le, 15/08/2007

Merci beaucoup pour les renseignements Greyg, un petite chose me chagrine un peu, crois tu que c'est le canal de la Deule qui passait de Liévin vers Lens ou plutôt la Souchez
j'ai plusieurs photos qui me démontrent que c'est plutôt la Souchez qui y passait. Et comme tu le dis, il y a eu deux chevalements à la fosse 5

par Greyg le, 15/08/2007

Oui kiki je suis désolé c'est bien la Souchez pardon, filin d'eau canalisé par la suite
d'ailleurs entre la fosse 5 et la fosse 4 de Lens a existé un rivage, c'etait celui des mines de Liévin, déménagé 2 fois ce rivage malgré une modernisation au début des années 50 fut abandonné au début des années 60 au profit de celui de Vendin le Vieil
le charbon venant des fosses et des usines y arrivait en wagons qui étaient culbutés ou vidés de leur contenu, celui ci arrivait dans les soutes des péniches
à proximité aussi existait en contrebas de la fosse 4 de Lens le triage de Liévin où étaient préclassés les wagons des fosses du secteur de Liévin avant d'être conduits sur le grand triage de la gare de Lens, ce faisceau était électrifié


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |