histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le bois, destination fond et retour à la source (1)
par kiki le, 24/08/2007  

... DE RESINEUX ET DE FEUILLUS...

Au sein des H.B.N.P.C. , c'est un service spécialisé, exigeant de ses agents une très grande expérience, le service des bois, rattaché au S.A.B. ( Service Approvisionnement Bassin) dirigé par M. Devos, qui, suivant les prévisions d'utilisation, consulte les fournisseurs que sont les : exploitants forestiers, passe les marchés, fixe les délais de livraison. La réception des bois est faite par des spécialistes et suivant des normes bien établies, non sur la coupe, mais à l'arrivée des wagons dans les parcs des Houillères.

Et si nous avons choisi de suivre, plus particulièrement ici, les " résineux" dont l'une des caractéristiques bien connue est, on le sait, de craquer avant la rupture éventuelle ( donc d'avertir le personnel qu'un mouvement de terrains est en cours), il faut savoir que les pins et autres résineux ne représentent actuellement que 42% environ des bois ronds. Ils sont en effet plus chers que les autres à l'achat, et comme ils proviennent souvent des régions éloignées le coût de leur transport est aussi plus élevé. Pour le reste, on fait appel aux " feuillus", c'est à dire des arbres qui perdent leurs feuilles à l'automne; parmi eux, on trouve du charme, du châtaigner.

Résineux ou feuillus, dans les parcs, les bois sont empilés en rangées par essence, par catégorie et par longueur, en attendant leur emploi. Ce n'est pas, comme on pourrait le croire, pour y être soumis à un certain temps de séchage car le bois de mine est utilisable immédiatement. Le parc n'a d'autre but que de mettre un certain stock à la disposition de l'exploitant qui, chaque jour, passe commande de ses besoins. C'est en fonction de ces demandes que les bois sont préparés, façonnés s'il le faut, avant d'être dirigés vers leur véritable destination dans les différents Sièges des unité de production.

Relais Oct 1971 n°31.

A suivre.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |