histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
sondage au ''petit Vimy''
par kiki le, 26/08/2007  

Nous avons évoqué dans notre dernier numéro le projet de sondage à grande profondeur prévu à proximité des puits 1 et 1 bis de vimy, sondage ayant pour but de faire connaitre aussi exactement que possible les possibilités du sous-sol en matière charbonnière dans ce secteur.
Les travaux ont effectivement débutè en août dernier sous la direction du service Géologie Sondage du Bassin.

L'installation, dont la photo ci-dessous donne une image , se compose essentiellement d'une sonde Torkel, alimentée par un moteur Diésel, d'une pompe électrogène fournissant le courant électrique pour l'éclairage et alimentant la pompe d'injection.
Le fluide injecté par l'outil (diamanté) de foration est une boue argileuse à base de nentonite. Son rôle : refroidir l'outil de foration, renforcer les parois du trou creusé.
A la fin du mois dernier, la sonde traversait les morts terrains (craie, marnes, dièves) forant ainsi un passage suffisant pour recevoir des tubes de 6 pouces ( environ 150 mm). Après 50 m de foration, et jusqu'à 150 m, ce sont des tubes de 5 pouces qui ont été mis en place; leur a succédé un outil de foration de 4,5 pouces, dit "carottier à cables" permettant de remonter les carottes sans avoir à démonter les tiges. Plusieurs mois seront nécessaires pour atteindre la côte prévue: - 1200m.

Les sondeurs travaillent à trois postes. Mais si, actuellement les seuls jours ouvrables leur suffisent, il n'en sera plus de même dès que la profondeur de 600 ou 700 mètres sera atteinte ; car, pour des raisons techniques, la sonde devra alors creuser sans arrêt.
Les géomètres intéressés suivent, avec l'intérêt que l'on devine, les résultats quotidiens de cette prospection.

Relais n° 31 Oct 1971


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |