histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
sondage au ''petit Vimy''
par kiki le, 26/08/2007  

Nous avons évoqué dans notre dernier numéro le projet de sondage à grande profondeur prévu à proximité des puits 1 et 1 bis de vimy, sondage ayant pour but de faire connaitre aussi exactement que possible les possibilités du sous-sol en matière charbonnière dans ce secteur.
Les travaux ont effectivement débutè en août dernier sous la direction du service Géologie Sondage du Bassin.

L'installation, dont la photo ci-dessous donne une image , se compose essentiellement d'une sonde Torkel, alimentée par un moteur Diésel, d'une pompe électrogène fournissant le courant électrique pour l'éclairage et alimentant la pompe d'injection.
Le fluide injecté par l'outil (diamanté) de foration est une boue argileuse à base de nentonite. Son rôle : refroidir l'outil de foration, renforcer les parois du trou creusé.
A la fin du mois dernier, la sonde traversait les morts terrains (craie, marnes, dièves) forant ainsi un passage suffisant pour recevoir des tubes de 6 pouces ( environ 150 mm). Après 50 m de foration, et jusqu'à 150 m, ce sont des tubes de 5 pouces qui ont été mis en place; leur a succédé un outil de foration de 4,5 pouces, dit "carottier à cables" permettant de remonter les carottes sans avoir à démonter les tiges. Plusieurs mois seront nécessaires pour atteindre la côte prévue: - 1200m.

Les sondeurs travaillent à trois postes. Mais si, actuellement les seuls jours ouvrables leur suffisent, il n'en sera plus de même dès que la profondeur de 600 ou 700 mètres sera atteinte ; car, pour des raisons techniques, la sonde devra alors creuser sans arrêt.
Les géomètres intéressés suivent, avec l'intérêt que l'on devine, les résultats quotidiens de cette prospection.

Relais n° 31 Oct 1971


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 11 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |