histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
L' Bégueux
par TIOT RITAL le, 29/08/2007  

Réponse à Momont : Les cabinets dans la cour

Chés masons d'carbonniers et d'overriers avottent el basse campe (W.C) à l'cour et menme à l'débout du gardin . Cha n'étot point aisile (aisé) quaind in étot pressé. V'là chi eine histoire qui moute chu qui peut arriver. EL BEGUEUX

El sam'di soir, à l'mon (maison), m'pére et ses comarates ,
s'rassanot'(se rassemblaient) autour d'eine pinte pou juer à cartes.
Min pére avot comme part'naire Milio l'bégueux,
pasqué ch'tot un fameux jueux !

Mais, ch’ soir là, rin mais rin n' dallot !
Misére ! Les 2 compéres étot' toudis capots !
D'pu un bon momint Milio i perdot pied !
I s'torténot, sofflant comme un bué ! (bœuf)

L'pauffe i'avot un mau d'panche carabiné,
i li fallot daller habile au cabinet !
Mais à chaque cop, qui s’lévot,
i'avot toudis quéquin qui l'rasseyot !

" Rassis 'teu ! V'là chi d'bonnes cartes ! "
Bref, i s'arténot tell'mint qu'i in étot malate !
Mais l'douleur alle d'vient si forte,
qu'Milio rue sin ju et coeurre à l'porte !

Les 2 mains su s'panche inflammée,
arténant s’marronne déboutonnée ,
bertielles au vint i coeurt comme un dératé,
a l'débout du gardin, duss qu'i avot el cabinet !

Quèque temps aprés, su l’suel (seuil) Milio,
d’mande : " J’voudros un ra-ra-mon ,un sé-sé-ïau ! "
Min pére li donne chu qui d'mande,
et mine d’arrien i l’suit à l basse campe ! (W.C)

Là, i frotte ses yux ! Espectaque d'infier !
L'sauce longtemps arténue sous pression,
éclatant din eine terripe esplosion ,
s'étot espitée (éclaboussée) partout et par tierre !

Arténant d'rire, m'pére dit à s'n'ami confus :
« Vrémint faut qué d’mes propes yux, j'leuche vu ,
Pasqué jamais ouais jamais ej n'auros cru ,
qu'les bégueux bégottent aussi du c.... !

Tiot Rital

par kiki le, 31/08/2007

Bonsoir à tertous, ravissante l' tiote histoire, vous savez mes gins cha arriffe plus vite qu'in n' pinse et mi j'appelle cha l'courante et in i fait du crépi après l'explosion. Adé à tous et bonne fin d'soirée.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |