histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  TELEPHONE et FACTEURS partie 2 (29/09/2020)
  Papa et sin gardin (26/09/2020)
  LA POSTE de BRUAY partie 1 (22/09/2020)
  Firestone (20/09/2020)
  départ en carette (20/09/2020)
  LES NOUNOURS (11/09/2020)
  BERCK 2020 SOUVENIRS (03/09/2020)
  ESCURSION IN BELGIQUE (27/08/2020)
  au temps du bio, du qui sont ... (25/08/2020)
  pour alimenter radio coron ... (23/08/2020)
  MIN PREMIER PICHON 3ieme partie (14/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY partie 2 (07/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY 1ere partie (04/08/2020)
  Cocu (03/08/2020)
  LES COUPS (31/07/2020)
  Bruay en Artois 1935 (26/07/2020)
  bibilolo de Saint Malo (26/07/2020)
  VOYETTES partie 2 (23/07/2020)
  VOYETTES partie 1 (20/07/2020)
  EPILOGUE : LES COMMERCANTS (08/07/2020)
  PARFUMERIE DELERCE (02/07/2020)
  Jacqueline la bienfaitrice (28/06/2020)
  VETEMENTS MARCHAND FRERES (26/06/2020)
  LE CINÉMA CASINO (22/06/2020)
  IN ARRIVANT AU CERCLE (19/06/2020)
  cha a bien cangé (16/06/2020)
  DU BALATUM OU DU LINO (13/06/2020)
  IN VA CANGER L TAPISSERIE (08/06/2020)
  DERNIERS COMMERCANTS AVANT LE LYCEE (01/06/2020)
  LIBRAIRIE POINT VIRGULE (28/05/2020)
  VERMELLE et DUCOURANT (23/05/2020)
  El doctor et s'passiente (20/05/2020)
  PATISSERIE BOUCLY (19/05/2020)
  Sujet fille de : retour de Merlimont 72 fin (11/05/2020)
  El confinemint (10/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 fin (09/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 (09/05/2020)
  100 ZARTIQUES (02/05/2020)
  siffler ou siffloter ? (26/04/2020)
  La lampe au chapeau (23/04/2020)
  MEDICAMINTS D AVANT partie 2 (22/04/2020)
  la télé et le confinache ... (22/04/2020)
  Abalourd a les pieds lourds (18/04/2020)
  ch' confinache (15/04/2020)
  PHARMACIE DUBOIS (14/04/2020)
  CONFINACHE (08/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 2 (04/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 1 (31/03/2020)
  asquident à mobylette (30/03/2020)
  à vos masons (29/03/2020)
  UN VIUX pinsées filozofiques (25/03/2020)
  BOITE A TOUBAQUE (23/03/2020)
  BRIQUETS (20/03/2020)
  TINCHON quincaillerie (11/03/2020)
  SPAR INGELAERE le billet a commissions (04/03/2020)
  LEROY Tissus et Rideaux (29/02/2020)
  Précisions concernant des messages trouvés dans le livre d'or (25/02/2020)
  i vont arvenir ch'est sur .... (23/02/2020)
  CHALMIN (22/02/2020)
  un joyeux anniversaire (20/02/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Qué ch'est triste eun' termisse .
par kiki le, 31/08/2007  

Relais est heureux de présenter à ses lecteurs ce poème de M. Charles Clément, ingénieur retraité, ancien chef de Siège à Lagrange.

Qué ch'est triste eun' "termisse" quand eun' grosse taille est morte
Qué ch'est triste eun' termisse, du jour qu'in n'y querche pus
Elle fait pinser au temps duss' qu'el coupe al tot forte
In querchot, à grands coups, les carbons abattus
Qué ch'est triste eun' termisse quand el hiercheux s'arrête
D'y quercher des grosses balles, des grosses balles à talus
In n'intind pus l'potin du pousseur qui halète
Qué ch'est triste eun' termisse, du jour qu'in n'y querche pus

Qué ch'est triste eun' termisse, tout couverte ed' poussière
Tout près d'un téléphone qu'in n'intind pus sonner
Elle tind ses deux grands bras comme pou faire eun' prière
Elle attind les équipes qui vont v'nir " demant'ler"
Qué ch'est triste eun' termisse dont l' grande trappe immobile
N'va pus vir' s'arrêter ni gaillettes ni menus
Les couloirs sont rouillés et l'taquet inutile
Qué ch'est triste eun' termisse, du jour qu'in n'y querche pus

Qué ch'est triste eun' termisse vivant ses heures dernières
Qu'in va bétot r'monter, comme un blessé, vaincue
Couchée sur plat truck comme ed' sur eun' civière
Elle va artrouver l' "jour", hélas ! elle est perdue
Elle a tellement d'blessures sus s'carcasse tout entière
Qu'in va juger qu'pour elle, les soins, ch'est superflu
Et l'flamme d'un chalumeau va finir es'carrière
Qué ch'est triste eun' termisse, du jour qu'in n'y querche pus

Relais nr 152 Dev 1983.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |