histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l' rentrée
par minloute le, 02/09/2007  

cha sinto l' roussi d' puis un tchiot momint, in éto rintré d' vagances et m' mère ale avo sorti ch' cartape pour vérifier eune derniere fo si tout i freumo bin , si ché coutures ale zétotent pretes pour arfaire eune année avec un brizaque comme mi ......
cha sinto l' roussi aussi, vu qu au matin i faijo plus fro qu au mois d aout, in voyo pas cor ché zours polaires dins les rues d' bruay , nan là fallo attinte mi novempe, par conte pour avec del guile au bout du nasiau, y a des coups djà début octope , ch' temps i éto bin fro ......
l' rintrée , ah djà qui fallo réviser eune semaine avant d ' rintrer a l école , ah djà qu in devo aller s' couquer plus tot pour bin s arposer avant l' reprisse, bin que cha n avo rin a vire avec l' dernier diminche au soir, du qui fallo vraimint aller s' couquer tot , "eh d' main ché l école" comme si j' le savo pas, faut dire aussi qu' min frère, i s' géno pas aussi par mi me l' rappeler et pour et' sur que j oublie pas i m' le rappelo toute l' derniere semaine .........
pi chéto l'grand jour, oh m' mère ale m avo bin acaté eune nouvelle paire ed godasses, et am' présinto cha comme un sacré cadio, oh té va et' bio a l école avec cha ...comme si cha m' toucho...... mi j' auro préféré rester juer à merlimont sul' plache à juer dans les baches , mais nan in pouvo pas rester au mois d septempe vu que tout l' monte i quitto merlimont et que là ouais té pouvo vire des zours polaires sul' plache début octope, ah rigolez pas mes gins , zavez djà été à merlimont rin que sur l esplanate d'vant la mer, un diminche d octope normal, cha veut dire pluie ou pire qu' cha l' vint, ouais mi j a des souv'nirs d' prom'nate d'vant la mer, que l' vint i éto tel'mint fort que t avo des bourrasques ed sape qui v'notent s' claquer sur tes mollets d' coq ........
té va vire té va artrouver des copains, oh parints , faut pas accroire , in éto pas viu , mais in savo quand meme c'qui allo nous arriver toute eune année ..... lecons, exercices, artrouver ch' pétit liffe bled, du qu in allo devoir faire tous les d'voirs in long in larche in travers

nan, in éto pas contint d artourner a l école...... mais al' reflexion , in a pas tous eune pensée particuyere quand meme such' te périote là....à méditer

par Margouillat le, 02/09/2007

Salut tertous,
Ch'est sur que l'école nous aura tous marqués. Période d'insouciance et de tiots malheurs qui nous font sourire achteur.
Tout tiot chétot l'rintrée avec ch'tablier et l'frod à mes guimpes, parcque m'mère al'avot pas toudis des sous pour m'acater des pantalons.
Sur l'kémin, yavot l'coup d'eul al'porte ed'labattoir, chés pourchios qu'in ménot à coups d'fourche et chés vaques qu'in tuot à coup d'masse sur leu tiète. Cha cha m'avot marqué.

In avo aussi toudis d'l'encre au coin de l'ongle du majeur. Au cours de l'année, y'avot l'instituteur qui nous attindot al'porte del'classe avec el poubelle parcqu'y savot qu'in étot passé par l'gardin d'un voisin et qu'in avot maraudé des groselles (dont les grosses vertes qu'in appelot des tonneaux), alors i nous f'sot vider nos poques.
Y'avot les coups d'règles sur ché dogts et les piquets.

In' da qu'on parlait des odeurs qui raminnent des souvenirs, mi ch'est celle deul cire qui fait r'pinser à celle qu'in ram'not à l'école pour cirer not'tabe à la fin de l'année scolaire.
Pu tard cha été le lever pu tot pour prindre ech'bus pour aller au lycée. Ah! Arriver in s'conde et vire chés files ed terminale qui nous simblotent des finmes à ch't'époque.
Les "flingues" pour aller au bistrot jouer au baby (avec el lamelle glissée au dessus del tirette pour pas payer). Faut pas qu'min fieu y vo cha, sinon em'nautorité al va in printe un cop.
In n'dorot plein à dire sur c't'époque.
Bon diminche mes gins.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |