histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
I'a cor du carbon
par TIOT RITAL le, 06/09/2007  

I'A COR DU CARBON ! Conte fantastique du Pas de Calais

El mayeur des Cauds Ponts, lisot s'n'interminape discours à s'gloire. I avot ker d'moutrer (aimait montrer) à tertouss l'mau qu'i avot eu aveuc el z'administrations pou avoir gramint d’doupes pou l'costruction d'un Chinte ed Loisi alintour du viux quéval'mint, deurnier souv'ni dé l’fosse ! A ch't'heure, i'avot ein lac pou les péqueux, des biaus qu'mins d'pourménate bordés d'apes (arbres) in fleurs et d'blancs greux cayos, pis eine grand wazon (pelouse) duss qu'les jonnes pouvot' juer ! Ah, i'étot bénache el mayeur d'inaugurer sin Chinte ed loisi, ed'vant l'Sous -Préfet, chés députés, mayeurs visins et présidints d'toutes sortes ! Tertouss grands gloute- gueule (gourmets), passot'té eine lanque d'un méte ed'vant un biau buffet !

Mais d'pu un momint, pu personne aouïssot (écoutait) el Mayeur ! Pasqué un sourd rambuquache (fort bruit) v'not pad'vant l'estrate du mayeur ! Bétôt les cops buquote d'pu in pu fort : Boum! Boum! Boum! Boumboumboum ! Din l'temps, chés carbonniers i buquote ainsin pou moutrer qui z’étot'té inserrés din eine bowette ! Qu'es qué cha voulot dire ?

D'un cop, l'macadam s'a brisié ! Pis i sa fait un tro ed pu in pu grand. Adès (alors), in vot passer pa l'tro, advinez ? …Eine rivelaine (pic) ! Pis un bras ! Pis ein casque aveuc es lampe ! Pis padzou l’casque eine tiête ! Ouais mes gins ! Eine noirte tiête ed ...ed carbonnier ! Sitôt Josiane Dussart alle est kéue favelote (s’est évanouie) ! El carbonnier, sec comme ein clo, voulot s'arsaquer du tro mais i n'avot pu d'forche ! In l'a assisté .Quaind les sécourisses d'service i z'ont nettié s'visache, les pu viux ont crié : " Ch'est Zeph Dussart ! "
Ouais ch’tot l'homme à Josiane Dussart ! Ch'ti qui avot disparu i'a 30 ans d'riére un éboul'mint d'eine bowette 8 jours avant el freumerture dé l’fosse ! Zeph Dussart, éhansé (essoufflé), tout trannant (tremblant) i répétot in bégant d'eine tiote vox : " I'a cor du carbon !"
Du cop, chés goulaffes (gourmands) in foufielle (en émoi) obliant l’guinse (régal), s'posot'té tertouss l'même question : « Commint un carbonnier i'avot pu vive 30 ans inserré au fond « ? Ouais commint ?

El viux carbonnier i'a raconté s'n'histoire. Arcovert ed caïos, i'a bin aouï les sauveteus buquer mais i avot les bras et gampes inserrés ! Point moïen d'bouger ! I’a crié mais in l’a n’point intindu ! I'est resté ainsin i n'savot mie (pas) combin d'temps ! I busiot qu'i allot laisser s'piau. Pis i’a arrété d'parler pou dire:" I'a cor du carbon !" .I'a arpris s'conte. Un jour, i'a eu un aut' éboul'mint. Cha l'a libéré ! I sa artreuvé à l’débout d'eine bowette duss qu'i avot des quévaus morts. Et i'a mingé les biétes! Chu qui l'a insauvé ! Pis aveuc quéques otieux (outils), i'a réussi à arjointe el bas del cache (cage). Là, s'a mis à braire ! I’étot tout ! Abindonné ! Pis i'ardisot :" I'a cor du carbon!". Arprénant s'n'histoire, i disot qu'pindint des mos, des ans et des ans, des dizaines d'ans, à l'forche ed ses bras i'a costruit d’z'équelles pour armonter au jour. El viux i'a cor dit: " I'a cor du carbon !" Pis i'a freumé douch'mint ses yux pou arjointe l'paradis des carbonniers. Sin coeur n'avot pon (point) résisté à l'ameur (émotion) d’sin artour ! Ainsin, in n'a jamais su commint i'avot pu vife!

Les pu viux artraités du coron i z'ont leu idée. Si vous leu payez eine pinte, i vous diront qu'i n'avot pu d'quévaux d'pu bin longtemps din les fosses et qu'bizarre chinq des carbonniers disparus aveuc el Zeph s'app'lot'té .. Quévau ! Pis, aprés 5 pintes, i vous diront qu'i'avot ein abbattoir, à côté d'un viux puche ed service abindonné. Sitôt el freumerture del mine, l'abbattoir i'avot pris l'habitute ed ruer (jeter), in muchette (cachette), din ch'viux puche, l'z'ossiaus et débris d'viantes. Ainsin point d'doupes à dépinser pou l'z'évacuer ! Ainsin Zeph.i'a pu minger !
N'impêche qu'in s'pose eine aut' question : Porquo Joseph répétot toudi :" I'a cor du carbon " ? P'têt' pasqué comme i'est resté au fond 30 ans, i'a découvert quèque cosse d’étranche ! Pa ecsempe qu'du nouviau carbon i'armonte du fond dé l’tierre comme les caïos din un gardin ? Ou cor qu'les ossiaus, aveuc el temps, i s'cang'te in carbon ? Adés, i'arot rason ? Au fond, i'a cor du carbon !
Chés dis’ries (causeries) font immarvoyer (enrager) Josiane Dussart ! :
" Bante ed biec bos (sots) ! Quaind in ouéfe (travaille) in dit "In va au carbon" ! Em'n'homme pindint 30 ans i n'avot qu'ein busiage (pensée) : Armonter ! Ouvrer, monter d’z’équelles pou arvir el jour ! Quaind i disot " I'a cor du carbon ! ", i busiot : "I'a cor gramint d'ouvrache pou m’insauver d’ichi ! ". Ch's'parole d'espérance ch’tot "I’a cor du carbon ! »
N'impêche mes gins qu'in peut s'poser l'question : Au fond, i'a cor du carbon ?

Tiot Rital : Extrait d’sin tiot live « Nuève kémisse et sorlers troés)


par kiki le, 07/09/2007

Bonjour à tous et à Tiot Rital qui m'surprind toudis aveuc chés biaux textes, éj'peux point m'impêcher d'l'arlire des fos et des fos.
eune tiote question el sujet qu' j'a mi là, cha voudro bin dire eune chemise et souliers troués ? . Merci incore pour el lecture.

par TIOT RITAL le, 08/09/2007

Ouais Kiki,nuève kémisse et sorlers troès cha veut dire "Neuve chemise et souliers troués" ,eine aut' manière ed moutrer des affaires contraires. In arot pu dire "Rires et pleurs". Quelqu'un qui écrit aime à écrire des textes contrastés. Ce n'est pas nouveau. Dans l'Antiquité et encore maintenant, les théâtres montraient un masque riant et un autre pleurant.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |