histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la centrale de Courrières (4)
par bourdonb le, 08/09/2007  

TRANSPORT D'UN STATOR DE 114 TONNES

Parti du Havre le samedi 13 mars, le premier des deux stators d'alternateur de la nouvelle centrale électrique d'Harnes est arrivé sur les lieux de son installation le jeudi 18 mars, après avoir parcouru 330 km en six jours sans incident notable.

Le transport de cette pièce de 114 tonnes, de 4 mètres de diamètre et de 7 m 20 de longueur, posait une série de problèmes délicats. Il n'était pas possible d'utiliser le chemin de fer ou les voies fluviales, et i1 fallait choisir un itinéraire ne comportant aucun obstacle infranchissable.
Les passages sous ponts, qui sent en général de 4 m 50 au maximum, n'auraient pu être franchis qu'en utilisant une remorque ayant un plan de chargement de moins de 50 cm. Un tel engin n'existe pas.

Un premier itinéraire, étudié en janvier 1947, n'a pu être maintenu. L'autorisation de traverser le pont provisoire de Neufchâtel-en-bray avait été accordée, en raison de la très bonne répartition des charges sur les 48 roues (12 lignes d'essieux) de la remorque, mais les ponts très anciens de la Somme et des canaux avoisinants Amiens ont été jugés insuffisants. C'est le pont de Bray-sur-Somme qui a été proposé par le Service des Ponts et Chaussées.

L'itinéraire adopté allonge le parcours de 50 km. En outre, il comporte des rampes ascendantes et descendantes très fortes et parfois en virages relevés. Elles n'ont pu être franchies qu'en prenant des dispositions particulières (blocage des essieux oscillants, des ressorts, etc ... ).
L'itinéraire figuré en trait plein est celui qu'a emprunté la remorque. L'itinéraire en pointillés, plus court de 50 km, est celui qui avait été initialement prévu.

Extrait MINEURS mai 1948

Ci-joint 12 photos décrivant le parcours du premier stator de la nouvelle centrale électrique d'Harnes à Courrières


  ( 12 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |