histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Min père que bio texte ... (19/03/2019)
  Min père (19/03/2019)
  ché poubelleux (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 2 (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 1 (17/03/2019)
  Y’A QUEU DE L’ NEICHE ! (13/03/2019)
  la Voix du Nord la fin (10/03/2019)
  la Voix du Nord la suite (10/03/2019)
  J’voudros aller au cabinet (08/03/2019)
  La Voix du Nord chétot aussi cha (10/03/2019)
  décés de Jacques Bodoin (10/03/2019)
  la Voix du Nord à travers les ages (09/03/2019)
  À l’école Pasteur dins les années 60 (60-64) (05/03/2019)
  Raoul et Ronny (03/03/2019)
  la boutele d' gasse (02/03/2019)
  Él’ pus belle école du monte (in patois d’ par ichi) (24/02/2019)
  du sac à malice de Clara, le mimosa (24/02/2019)
  douceur du temps (24/02/2019)
  Nos racines (24/02/2019)
  école Pasteur 1955-1956 (23/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 4ième partie : La neige (Suite et FIN) (23/02/2019)
  le dernier jour à l école , avec monsieur Pruvost (23/02/2019)
  les derniers jours à l école (23/02/2019)
  les bidasses en folie (22/02/2019)
  tomates du maroc 1 roro 29 le kilo en février (21/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 3ième partie : La cour de récré (20/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 2ième partie : La « Grande » école (18/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 1ère partie : l’école maternelle (15/02/2019)
  au chant de l alouette fin (16/02/2019)
  au chant de l alouette 2 (16/02/2019)
  au chant de l alouette (16/02/2019)
  branque d' thym (10/02/2019)
  ch' torchon calendrier (09/02/2019)
  au coin del rue sur google maps (09/02/2019)
  dins ma rue sur google maps (09/02/2019)
  notre patois (09/02/2019)
  Du PATOIS ou du CHTI ? (06/02/2019)
  l' aprés midi dins ché commerces (03/02/2019)
  qu au matin dins ché commerces (03/02/2019)
  Mardi gras fais des crêpes (ou ben des gauffes) (01/02/2019)
  les chaussons aux pommes (26/01/2019)
  du qu' t as été en vagances ? (26/01/2019)
  ch'est comme aux ouatéres.... y a pu d' papier... (26/01/2019)
  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la centrale de Courrières (4)
par bourdonb le, 08/09/2007  

TRANSPORT D'UN STATOR DE 114 TONNES

Parti du Havre le samedi 13 mars, le premier des deux stators d'alternateur de la nouvelle centrale électrique d'Harnes est arrivé sur les lieux de son installation le jeudi 18 mars, après avoir parcouru 330 km en six jours sans incident notable.

Le transport de cette pièce de 114 tonnes, de 4 mètres de diamètre et de 7 m 20 de longueur, posait une série de problèmes délicats. Il n'était pas possible d'utiliser le chemin de fer ou les voies fluviales, et i1 fallait choisir un itinéraire ne comportant aucun obstacle infranchissable.
Les passages sous ponts, qui sent en général de 4 m 50 au maximum, n'auraient pu être franchis qu'en utilisant une remorque ayant un plan de chargement de moins de 50 cm. Un tel engin n'existe pas.

Un premier itinéraire, étudié en janvier 1947, n'a pu être maintenu. L'autorisation de traverser le pont provisoire de Neufchâtel-en-bray avait été accordée, en raison de la très bonne répartition des charges sur les 48 roues (12 lignes d'essieux) de la remorque, mais les ponts très anciens de la Somme et des canaux avoisinants Amiens ont été jugés insuffisants. C'est le pont de Bray-sur-Somme qui a été proposé par le Service des Ponts et Chaussées.

L'itinéraire adopté allonge le parcours de 50 km. En outre, il comporte des rampes ascendantes et descendantes très fortes et parfois en virages relevés. Elles n'ont pu être franchies qu'en prenant des dispositions particulières (blocage des essieux oscillants, des ressorts, etc ... ).
L'itinéraire figuré en trait plein est celui qu'a emprunté la remorque. L'itinéraire en pointillés, plus court de 50 km, est celui qui avait été initialement prévu.

Extrait MINEURS mai 1948

Ci-joint 12 photos décrivant le parcours du premier stator de la nouvelle centrale électrique d'Harnes à Courrières


  ( 12 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |