histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
La Tribune du Mineur, un siècle de luttes
par kiki le, 12/09/2007  

MEMOIRE

Crée en septembre 1907 , au « lendemain » de la catastrophe de Courrières, « La tribune des Mineurs » est l’un des premiers journaux syndicaux en France. Une expo lui est consacrée à Lens.

C’est le lundi 7 septembre 1907 que le premier numéro de la Voix du Mineur, qui , après la guerre 14/18, deviendra La tribune des Mineurs, « l’organe de la Fédération des Mineurs du Nord et du Pas-de-Calais » , dit le sous-titre, est édité.

La parution de cet hebdomadaire syndical est alors préparée et assurée par la mise en place d’une société d’édition, l’imprimerie ouvrière, installée à Lens, rue de la paix, puis dans la Maison Syndicale. « 1907 , c’est une date symbolique, note Marcel Barrois, président de l’association «Mémoires et cultures » On est au lendemain de la catastrophe de Courrières, qui a secoué l’opinion. C’est aussi les débuts du mouvement syndical, dont la Tribune est sans doute le premier journal en France.»
40 000 exemplaires
Editée et vendue par des syndicats de base, la parution compte alors jusqu’à huit éditions locales. « Chaque syndicat avait son édition. La Tribune des Mineurs sortait à Valenciennes, Douai, Lens, Courrières, Oignies, Noeux-les-Mines, Bruay et Auchel, poursuit Marcel Barrois. On y parlait bien sûr de la vie et des conditions de travail des mineurs, mais aussi de la vie locale. » Elle est aussi le rapporteur des nombreux mouvements de grève de mineurs, des catastrophes également, à l’image de la Une du 1er janvier 1975, sur « le solennel hommage des travailleurs de la mine rendu à leurs 42 compagnons, morts dans le puits 3 de Lens à Liévin. »

Dans ses meilleurs années l’hebdo militant est tiré à près de 40 000 exemplaires. Aujourd’hui, 1 500 numéros du journal, devenu la Tribune de la région minière, sortent chaque semaine des presses. « il y a un virage culturel à prendre », confie Serge Barrois, secrétaire de « Mémoires et Cultures » .

« Fêter le centenaire, c’est bien, mais il faut penser à l’avenir, ajoute Marcel Barrois. Les problèmes sociaux sont plus que jamais présents, l’action syndicale est nécessaire, les richesses de notre histoire sociale, celles du pays minier, doivent être mises en valeur. Quel autre support que la Tribune peut y contribuer ? »

Créer un fond d’archives sur l’histoire sociale du pays minier, voilà l’autre mission à laquelle les Barrois, père et fils, s’attellent. « Les archives de notre journal constituent une richesse incomparable de notre pays minier, de ces travailleurs et populations. C’est en même temps l’histoire du mouvement syndical, ses avancées, ses reculs, les divisions, les retours à l’unité… »

L’exposition consacrée aux 100 ans de la Tribune est un premier pas.
Pratique :
Exposition « le centenaire de la Tribune des Mineurs » jusqu’au 28 septembre. Vernissage le 15, à 10h30, Maison Syndicale, 32 rue Casimir Beugnet, à Lens. Rens, au 03.21.78.22.35.
Source : Nord éclair 11 Septembre 2007.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |