histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la morale à l'école
par oli6283 le, 01/10/2007  

Ah ! Les leçons de Morale à l’école primaire...
Nous les avons toutes et tous vécues, du moins pour la plupart d’entre nous. Il ne se passe pas une journée sans que j’y pense, faits divers, modes de vie actuelle aidant. A l’époque, nous y avions Droit, (ouais ! z’ avez bin vu, ej’ mets un grand D), ne serait-ce qu’une dizaine de minutes, chaque jour. Notre instituteur ou notre institutrice, eux, savaient illustrer, par le biais d’histoires vécues, de récitations, et bien d’autres exemples, l’éthique, le respect, la droiture, l’esprit de déduction et de conclusion, le comportement à tenir face aux situations de la vie, des plus simples aux plus complexes, voire impensables.
Ceci était très complémentaire à ce que nos parents avaient commencé et pérennisé pour nous, ce, dès notre plus tendre enfance.
Surtout, n’oublions pas, que d’autres élèves n’ont pas eu cette chance-là dans leur milieu familial... quand il y en avait un...
Il y avait également l’instruction civique, et plus tard, pour les garçons, le service militaire… Je n’épiloguerai pas, c’est clair, mais tenais tout simplement à mettre chapeau bas devant nos parents, nos familles, amis, voisins… et nos institutrices et instituteurs, qu’ils soient encore vivants ou malheureusement disparus. Merci.

par Porthos le, 01/10/2007

Je suis entré à la maternelle de la fosse 3 de Méricourt Corons en 1944. En 1945, j'étais à l'école des garçons. Il y avait 12 classes. A l'opposé, il y avait l'école des filles : 12 classes. Au milieu l'église.

Je me souviens, que tous les matins, précédent l'instruction civique, on disait la prière devant un crucifix suspendu au dessus des deux tableaux noirs. Ca a dû durer un an ou deux. Le crucifix a été enlevé et on n'a plus dit de prière !

Mon dernier passage dans cet endroit remonte à août 1981. Il semblerait que depuis l'école des garçons a été rasée ainsi que l'église, tout comme la fosse 3 et 2 qui se trouvaient derrière la maternelle (sites internet).


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |