histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la régle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le pré départ de la plache n°2 - 3ème épisote
par minloute le, 29/06/2005  

Faut vraimint que j' vous ai ker, pasque ch' message j' la invoyé pi aprés j' la supprimé et i est pas arrivé such' site, donc j' va l' réecrire comme i devo ete à peu prés.

Bon ch' l'Homme i comprindra jamais pourquo entre l' momint du qu on dit qu'in s'in va et l' momint qu'in s'in va effectiv'mint faut bien compter 10 mineutes, li i comprint pas.
Faut pas ch' temps là à li pour mette ses espadriles, d' minder as' femme sin short et d' arplier ch' parasol.

Non mais ché l' femme qu'ale merte, d'abord ale a ringé les affaires du tchio dinl' fond du sac, donc al do tout artirer pour arsaquer ch' polo et ch' short, ensuite faut arplier ché serviettes et ché femmes ché pas malin.
Taleure ale ralo pasqu'on armonto mouillé del plache et qu'ale avo archu deux tro gouttes ed' su sin bras, et là as' leffe ale print ché serviettes et in route j' secoue tout cha sans raviser comme ché indiens siouxe du queul' vint i vient ché pour cha que ch' l'homme i arçoit du sape dins' n'eule, i dit rin , i souffe en silence aprés avoir bin gueulé un coup et pi ché pas la peine pour el' femme d'essayer d' venir frotter, pasqu'avec ses dos boudinés ale va les rintrer din ché orbites et ché un coup à rester aveuque.
Bon ch' l'homme i s'impatiente, ché files ale sont dja arparties in papottant, a ché bien des futures garnoules, cha, mais i faut qui les rappelle, pasqu'ale zont pas arpris ch' sac qu'ale portotent en arrivant, ah cha pour nous pousser à v'nir al' plache qu'in a pas l' temps ed vire la fin du feuilleton Derrick, là i faut s' grouiller, et ale sont volontaires pour porter les affaires, mais eune fo qu' la plache ché terminé, les vla parti tout là bas, heureus' mint i ach' grand qui est là, et in l' charche d'aller arquerre ses soeurs vite fait bien fait, li i court comme un dératé, ché un peu d' l'autorité à sin père qui li est détaché.
Bon in s'in va, non ravisez bin ché files zavez jué taleure aux boules et y manque ech' cochonnet du qui est ? ché pas la peine ed faire des ius d' merlan frit, allez cachez, et ch' père i tape du pied ché interminape et pendant ch' temps là grand mere ale s'escrime à armette el short du tchio qui li a pas invie d' aider vu qui voudro aussi aller avec ses soeurs cacher aprés ch' cochonnet.
Aprés un momint in l'a pas artrouvé, bon on s' décite d'armonter, ch' père i fait la morale, faites attention à vos affaires, tiens ti l' grante oublie pas des savattes, et ché là quand que l' femme ale souleffe ech sac pour partir ché là mes gins qu'on artrouffe ech cochonnet.
l' ortre pour armonter ché plus parel, ché files ale sont arparties d' vant, ale saffent qui faut s'arrêter in bas du local du maite nageur, ch' grand li i in profite cor pour rammasser des coquillaches, d'ailleurs faut l' rappeler à l'ortre, sinon in est là jusqu'à la nuit, pi i a grand mère, toudis grand mère, ses mains remplies d' cabas et tchio à la main, faut cor faire attention que ch' pétit i s' jette te pas dans l' bache, sinon i faudro l' rhabiller et là ché cor un quart d'heure ed' perdu.

Vous comprenez quand même que pour l'Homme ché un grand momint ed tension sul' plache pasqui do penser pour tout l' monte .......

4ème épisote l'retour à la location


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |