histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Tour de France (23/07/2017)
  cha vient de Naxos (22/07/2017)
  Première descente (16/07/2017)
  la croix de grès de Divion (10/07/2017)
  attintion aux courants d air (06/07/2017)
  Merlimont hors saison 14 (05/07/2017)
  gai gai l écolier (04/07/2017)
  Merlimont hors saison 13 (03/07/2017)
  Merlimont hors saison 12 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 11 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 10 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 9 (01/07/2017)
  Merlimont hors saison 8 (01/07/2017)
  Bruay et el batalle du carbon (27/06/2017)
  Merlimont hors saison 7 (18/06/2017)
  Merlimont infinqué (11/06/2017)
  La mairie de Bruay en feu (08/06/2017)
  Merlimont hors saison 6 (06/06/2017)
  Merlimont hors saison 5 (05/06/2017)
  Merlimont hors saison 4 (04/06/2017)
  Merlimont hors saison 3 (04/06/2017)
  fête des mères (28/05/2017)
  Flameng, Vimy, Ravel, Cendrars (25/05/2017)
  décès de Monsieur Joseph Malecki (23/05/2017)
  cha tourne à toute blinte (20/05/2017)
  j y a cru (20/05/2017)
  ah l' bon gout d' la levure (18/05/2017)
  souvenir du vélodrome de La Buissière (16/05/2017)
  Merlimont hors saison 2 (14/05/2017)
  j' fais m' b a (14/05/2017)
  Merlimont hors saison 1 (13/05/2017)
  Merlimont hors saison (10/05/2017)
  barraqu'mint près de la rue de maubeuge (07/05/2017)
  pas comme ché belches (06/05/2017)
  mais commint qui fait ? (02/05/2017)
  1978 drole d' caricature (01/05/2017)
  les élections présidentielles (29/04/2017)
  ch'est pas pour les éfants (28/04/2017)
  rin qu à l odeur (25/04/2017)
  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...
 Greyg ( 15/05/2017)
Bonjour à tous, Je ...
 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l'retour à la location - 4ème épisote
par minloute le, 29/06/2005  

Savez pourquo que ch' l'homme i bo l'apéritifs, j'mets un s pasqui faut qui'in boiffe au moins 2 ché un minimum, pourquo que vous zallez dire ?
Bon on fait un flachebaque, ou si vous préferez in arvient en arrière, in éto sule sape, on arriffe presque à l'esplanate goudronnée, bin sur l' femme ale a du pousser ch' tchiot qui est à bout d' force aprés eune journée au grand air, tout in portant ses cabas, alors achteure nouvelle épreuffe, frotter ché pieds d'ech tchiot, artirer ch' sape, boucler ché lanières ed sandalettes, là ch' l'homme i est à coté, oh pas pour l'aider, mais i a armarqué que grand mère quand qu'ale metto ché lanières à ché sandalettes, ass' pincho en avant et in voyo bin ses gougouttes, li is' dit ché dja cha d' pris ....
Bon deuxieme étape, faire traverser sin troupio tous ensempe, ché à dire freiner sin garchon qui voudro dja ete ed l'aute coté del rue, armonter leu bretelles à ché tchiotes qu'ale discutent mais qu'ale écoutent te pont quand ché important, quand à grand mère, ses cabas et ch'tiot, ale a intérêt à bin suiffe el maneuffe in traversant.
Alors aprés pour ech' père ché un sacré parcours, pourquo que vous zallez dire mes gins, pourtant ché bien simpe, li ina qu'eune envie, s' affaler dinch' canapé, boire dja eune bière en arrivant pasqui a ch' gosier d' sec, mais tout au long del 'remontée d' l'avenue d' la plache, ché l'ile ed la tentation, ché filles cale veulent un liffe type ok, gueurle, enfin des conneries comme cha que dans ch' liffe i a rin d'intéressant, i sait ch' l'homme pasqui a ravisé, aprés i a ch' grand qui veut eune plus grante épuisette pour ché crevettes, ou pire encore qui veut un pistolet à eau, alors là i peut aller laver ses gampes, pi l' pire ed tout, ché marchand d' gauffes et barbapapa.
Ché bin simpe, té vo ché files qu'ale ralentissent, qu'asse mette au niveau d' leu mère et qu'ale font comme causette din ché misérapes, deux coups par semaines l' mère ale dit ouais, alors ch' père i sait qui n'a bin pour 20 mineutes ed plus pour rintrer al' barraque.
Ché bin simpe mes gins comptez avec mi
faut dja compter bin chinq mineutes avant que les gins qui sont avant i zaient pris leu gauffes et payé
bon pi quand ché à note tour, ch' père li i print rin, non pas qui n'in mingero pas d'habitute mais i a pas invie ed ralentir cor el retour, donc i dit tout stoique "non, mi j' print rin", ch' pére is' sacrifie un peu comme ech pélican qui va querre des poissons dans l'io pour ses tchiots éfants et qui eune fo qui a r'venu deusse péque i ouffe sin bec pour donner l' nourriture as' progéniture,
arconnaichez mesdames que l HOmme i a del' la classe.
Bon ché à ché files ed choisir, alors là cha comminche, ché files ale voulotent des gauffes au départ pi quand qu'ale commintent ale veulent des glaces, alors ch' père i dit non pas d' glaces pasqu'on va bientot minger, ché eune facon d' dire aussi à grand mère qui faudra pas trainer eune fo arriver ale mason pour faire cauffer l' friteusse .....
Bon i dit ouais quand même, alors faut s' décider pour ech' parfum, j'in passe et des pas mures, ch' garchon li i veut ch' pistolet in plastique du que d'din i a des bonbons comme les smartizes, et ch' tchiot li aussi in li donne eune glace, et là ché pas gagné, pasque eune fo qu'in a payé, in avinche plus, bin ouais sinon chtio i va invoyer dinguer s' glace par terre, donc in trouffe eune marche pour s'assir, cha n'impèche pas que s' mère ale a intérêt à avoir sorti vite fait ch' mouchoir pasque chtio i nin met partout, j vous a pas dit si l' femme ale avo pris quéquosse, la question as' pose même pas, bin sur qu'ale print rin, d ailleurs ale est dja assez grosse comme cha, bon cha j' va pas li dire, mais ale sait elle qui faut pas trop trainer sinon cha va cor ete bagarre eune fo ale mason.
Durant tout ch' temps là, j'espère que vous zavez apprécié la patience et la compréhension d' l'HOmme, j'armets un H majuscule rien que pour cha, pi enfin, in i va, alors ch' père i trotte, faut rattraper eune partie du r'tard, enfin i arriffe en avance, faut cor attinte grand mère qui est cor in train d' essayer d' traverser, faudro ptete qu as' décite pasque si ale attint toudis in est pas pret d' minger durant l' journal télévisé ... bon enfin ale arriffe, alors là l'homme i rinte, i bouscule presqu' grand mère, enfin i posse sin parasol din zin coin, et là i est comme attiré par l'attraction terreste par ech canapé, ché pas qui s'asso d'dins, i s affale, là, un r'gard vers sin grand, qui l' guette aussi, et aprés un clin d oeil ed connivence, ch' tio i a l' dro pasque ché li l 'av'nir d' la famile, ché li qui a l'dro d aller querre el canette dinch' frigo, et d'apporter ch' décapsuleur, sin père i li jette un r'gard ed connivence, un r'gard condescendant du genre "té s'ras un homme comme mi min garchon", et brave garchon, i alleume el télé, bon l' première bière cha décalamine ché boyos d' la gorche, ch' père i fait un effort épouvantape, eh i a fait ch' maite nageur ed dins la mer tout l'aprés midi, i souffe mais i va arquerre eune bière, i d' minte pas à s' femme pasqu'ale est occupée, occupée ché un grand mot, ale accroche ché affaires ed bain dans ch pétit jardin, faudro pas qu'ale tarte, pasque sin vinte i gargoule, enfin ale sort ech' paquet d' pétotes et que faignante ale s'assit ale tape et ale ravisse l' télé aussi, in peut pas dire qu'ale va ete mate es' soir, ale a rin fait d' l'aprés midi, ale rinte et ale est dja assisse
bon là ale est partie querre el friteusse, ché l heure ed l apéro , un bon pastis avec des glachons, que braffe ech grand, i a été les faire ché glachons, ouais i a passé ch' boite à glachons sous l'io de l' évier et i a mis tout cha dins zin bol et y a am'né ché cacahuettes.
Enfin on s'arposse, mais là ale assure pas grand mère, bin ouais ale est partie donner des zaffaires propes à ché tchiotes et pendant ch' temps là ché l'homme qui do garder ch' dernier, chti qui veut minger toutes les cacahuettes, heureus'mint i gueule un coup pour dire à grand mère d' saquer d' dins que ché pas possipe ed boire tranquil' mint l'apéro avec ech' tchiot qui veut foute ses mains ed'dins l' bol à cacahuettes, enfin in passe à tappe, bin mes gins vous comprenez enfin que ché pas si facile eq'cha pour l'Homme d' s'arposer en vagances.

5ème et dernier épisote pour el plache


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 19 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |