histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  PEQUE A SAINT VALERY partie 2 (07/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY 1ere partie (04/08/2020)
  Cocu (03/08/2020)
  LES COUPS (31/07/2020)
  Bruay en Artois 1935 (26/07/2020)
  bibilolo de Saint Malo (26/07/2020)
  VOYETTES partie 2 (23/07/2020)
  VOYETTES partie 1 (20/07/2020)
  EPILOGUE : LES COMMERCANTS (08/07/2020)
  PARFUMERIE DELERCE (02/07/2020)
  Jacqueline la bienfaitrice (28/06/2020)
  VETEMENTS MARCHAND FRERES (26/06/2020)
  LE CINÉMA CASINO (22/06/2020)
  IN ARRIVANT AU CERCLE (19/06/2020)
  cha a bien cangé (16/06/2020)
  DU BALATUM OU DU LINO (13/06/2020)
  IN VA CANGER L TAPISSERIE (08/06/2020)
  DERNIERS COMMERCANTS AVANT LE LYCEE (01/06/2020)
  LIBRAIRIE POINT VIRGULE (28/05/2020)
  VERMELLE et DUCOURANT (23/05/2020)
  El doctor et s'passiente (20/05/2020)
  PATISSERIE BOUCLY (19/05/2020)
  Sujet fille de : retour de Merlimont 72 fin (11/05/2020)
  El confinemint (10/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 fin (09/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 (09/05/2020)
  100 ZARTIQUES (02/05/2020)
  siffler ou siffloter ? (26/04/2020)
  La lampe au chapeau (23/04/2020)
  MEDICAMINTS D AVANT partie 2 (22/04/2020)
  la télé et le confinache ... (22/04/2020)
  Abalourd a les pieds lourds (18/04/2020)
  ch' confinache (15/04/2020)
  PHARMACIE DUBOIS (14/04/2020)
  CONFINACHE (08/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 2 (04/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 1 (31/03/2020)
  asquident à mobylette (30/03/2020)
  à vos masons (29/03/2020)
  UN VIUX pinsées filozofiques (25/03/2020)
  BOITE A TOUBAQUE (23/03/2020)
  BRIQUETS (20/03/2020)
  TINCHON quincaillerie (11/03/2020)
  SPAR INGELAERE le billet a commissions (04/03/2020)
  LEROY Tissus et Rideaux (29/02/2020)
  Précisions concernant des messages trouvés dans le livre d'or (25/02/2020)
  i vont arvenir ch'est sur .... (23/02/2020)
  CHALMIN (22/02/2020)
  un joyeux anniversaire (20/02/2020)
  les 15 ans du site suite (19/02/2020)
  LES 15 ANS DU SITE ! (19/02/2020)
  L'églisse ed Berlancourt (14/02/2020)
  30 ans de mariage ... (09/02/2020)
  AUTOS NOREV ET BAIN DU SAMEDI (09/02/2020)
  UN CORDONNIER D L ANCIEN TEMPS (05/02/2020)
  LA GOURMETTE EN ARGENT (03/02/2020)
  Merlimont sous la pluie fin (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 3 (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 2 (02/02/2020)
  Merlimont sous la pluie 1 (02/02/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Bruay, remblai et démantèlement de la fosse 4 en 1972
par PAILLART André le, 27/10/2007  

L'ancien siège 4 de Bruay change de physionomie.

Sur tout le secteur d'Auchel- Bruay, dans les sièges dont l'activité a été définitivement arrêtée, les carreaux sont livrés tour à tour aux entreprises chargées de leur démantèlement.
Aprés le 5 de Divion, maintenant complètement dégagé, c'est maintenant le siège 4 de Bruay qui, depuis plusieurs mois, perd l'une aprés l'autre ses dernières installations de surface.
Le chevalement a été abattu le mardi 9 octobre 1973 alors que le puits où il était attaché a été remblayé en mars 1972.
Depuis le mois de juin, ce chevalement avait été dépouillé de son ' chapeau '.
Les molettes furent ensuite ensuite descendues à terre en attente de partir vers leur nouvelle destination, en l'occurence les Ardoisières d'Angers.
Simultanément, de gros engins mécaniques procédaient à la démolition du bâtiment de la chaufferie.
Quand paraîtront ces lignes, le bâtiment de la machine d'extraction aura à son tour disparu et la dynamite aura eu raison de la cheminée voisine.
Le siège 4 est situé en plein coeur de Bruay.
Le résultat du travail de dégagement qui s'y déroule est de ce fait beaucoup plus apparent qu'ailleurs car il modifie complètement la physionomie d'un quartier encore trés populeux et extremement fréquenté.

En annexe :

Photo 1 :
Le chevalement du N°4 encore debout pendant les opérations de comblement du puits en mars 1972.
On aperçoit en bas à gauche de la photo, une installation de convoyage dont le tapis amène les schistes déchargés des camions -benne
pour remblayer le puits avant son obturation en surface.

Photo 2 :
Ce qui reste de ce chevalement aprés son dynamitage le 9 octobre 1973.

Photo 3 :
Sous les coups de boutoir des engins mécaniques, le bâtiment de la chaufferie s'effondre peu à peu. Ici il ne reste que quelques pans de murs qui disparaîtront dans l'heure qui suit...

Sources : Relais N°54 novembre 1973

par Greyg le, 28/10/2007

quelques petites rectifications, les schistes et cendres utilisés pour le comblement du puits furent acheminés principalement par trains, de plus le chevalet ne fut pas dynamité seulement scié a la base et tiré par un engin


  ( 3 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |