histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  l' armontée du catéchisme (15/06/2019)
  le calendrier éphéméride (15/06/2019)
  Biêtises d'éfants partie 3/3 (12/06/2019)
  le budget de maman agenda 1953 (10/06/2019)
  le recopiage des recettes, agenda 1953 (09/06/2019)
  il reste du gigot , agenda 1953 (08/06/2019)
  l agenda Dunlop de maman (06/06/2019)
  Ém MÈRE 2ième partie (04/06/2019)
  L'Étoile d'Amour (02/06/2019)
  Ém MÈRE – 1ère partie (02/06/2019)
  UN GRAND GARDIN – 2ième partie (25/05/2019)
  le bouquet de persil de Maman (25/05/2019)
  le nom de la rose (22/05/2019)
  sur le site et sur Facebook (21/05/2019)
  UN GRAND GARDIN – 1ère partie (21/05/2019)
  la préparation du gardin (18/05/2019)
  LESSIVE ET ARPASSACHE (17/05/2019)
  le rechauffement climatique (12/05/2019)
  MIN CERTIFICAT D ETUDES (10/05/2019)
  Biêtises d'éfants partie 2/3 (09/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (3ième partie et FIN) (04/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (2ième partie) (03/05/2019)
  IN COLO A FITZ JAMES (1ère partie) (02/05/2019)
  gitane mais maïs (01/05/2019)
  porions facebook (01/05/2019)
  pour Annie et France (28/04/2019)
  L' PISTACHE (La piscine) (25/04/2019)
  Biêtises d'éfants partie 1/3 (22/04/2019)
  le gouter , ouais mais ch'est pratique (21/04/2019)
  min tien, confirmation .... (20/04/2019)
  hier ch'est déjà bin loin, aujourd hui ch'est déjà demain (20/04/2019)
  Min Tien (19/04/2019)
  Olhain la fin (14/04/2019)
  toudis au bois d' Olhain (13/04/2019)
  changemints au bois d' Ohlain (13/04/2019)
  ch' bos d' Olhain la suite (12/04/2019)
  ch'bos d' Olhain (12/04/2019)
  EUNN VIE D TCHIEN (12/04/2019)
  Au MONT NOIR avec mes parints (suite et fin) (08/04/2019)
  Un diminche au MONT NOIR à LUNA PARC (06/04/2019)
  Marie-Louisse chal gasconneuse (06/04/2019)
  la magie du persil (06/04/2019)
  la nostalgie , c'est plus ce que c était (31/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 2ième partie : la plache (23/03/2019)
  UN DIMINCHE A LA MER 1ère partie : éll’ pêque (22/03/2019)
  Min père que bio texte ... (19/03/2019)
  Min PÈRE (19/03/2019)
  ché poubelleux (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 2 (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 1 (17/03/2019)
  Y’A QUEU DE L’ NEICHE ! (13/03/2019)
  la Voix du Nord la fin (10/03/2019)
  la Voix du Nord la suite (10/03/2019)
  J’voudros aller au cabinet (08/03/2019)
  La Voix du Nord chétot aussi cha (10/03/2019)
  décés de Jacques Bodoin (10/03/2019)
  la Voix du Nord à travers les ages (09/03/2019)
  À l’école Pasteur dins les années 60 (60-64) (05/03/2019)
  Raoul et Ronny (03/03/2019)
  la boutele d' gasse (02/03/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la chaleur au fond de la mine
par PAILLART André le, 27/10/2007  

"La température des terrains à - 1000 m atteint environ quarante et un degrés.
Ces terrains qui émettent de la chaleur réchauffent donc l'air en circulation au fond.
A cette chaleur naturelle s'ajoutent encore celle créée par les locos diésel, les moteurs électriques, les frottements des tapis sur les rouleaux, les produits transportés sur les convoyeurs, etc...
C'est pour cela d'ailleurs, et les mineurs le constatent journellement, qu'il fait plus chaud dans les galeries en retour d'air que dans celles en entrée d'air.
Dans les chantiers en creusement, donc en aérage secondaire, la chaleur peut atteindre parfois trente-quatre degrés
Le travail des hommes, on le conçoit y devient alors beaucoup plus difficile.

Pour combattre la chaleur, en particulier dans les chantiers en creusement, l'Unité de Production de Lens vient de mettre en service une station de réfrigération. Le Vc 23 de la veine B, à l'ouest du champ sud du 4 de Lens, est le premier chantier à en être équipé.
Si le froid, tout relatif d'ailleurs, ne peut parvenir jusqu'au chantier en creusement, on le fabrique sur place.
L'appareillage de refroidissement se compose de trois éléments:
Un échangeur thermique adapté sur la ligne de ventube, une station de réfrigération située 650 m en amont, et un poste réfrigérant qui se situe 1000 m plus loin, au pied du puits 5.
On utilise l'eau comme refroidisseur. Cette eau, mue par des pompes, circule entre ces trois appareils dans deux colonnes parallèles: un circuit d'eau froide à l'aller, un circuit d'eau chaude au retour.
C'est l'inverse du chauffage central, la chaudière étant remplacée par un réfrigérateur.

Les six degrés gagnés aujourd'hui à front du chantier sont appréciables. Il est plus facile de travailler à la température de vingt-huit degrés qu'à celle de trente quatre.
Ce progrés réalisé dans l'amélioration des conditions de travail ne sera sûrement limité à ce genre de chantier.
Dès que la technique sera maîtrisée, d'autres installations pourront être mises en service."

Sources:Relais N°86 octobre 1976


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 1 visiteur connecté - Qui est connecté ? |