histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
El cité d'ech' philosophe ed Vermelles
par kiki le, 13/11/2007  

Cité d’ech philosophe ed Vermelles

Dins l’ cité, chés corons d’antan
L’ ducasse, joie de vivre d’ chés z’abitants.
Vécur’nt au fil d’eche timps passé,
Exilés, y artourn’ront, au fil des années.

L’ mason d’ mémér’ y etot restée longtimps,
Rénovée, buffet verni, l’cuisine, ech fu bin astiqué.
L’voisine, dévouée, mémère intourée d’ ses soins,
Alarme toul'timps branchée, surveillée.

Pu tard, mémère s'in est allée, s’mason freumée
Ele mason, l’avons d’bout dins not' ventre
Tous chés mos, y r’tournions passer deux journées
In compagnie, d’Paulette la résistante

13h00, visiteux, passés d’ssus l’bord d’el’ route,
Aucun signes précusseurs, ed démolition.
L’ soir plus tard, eune paire d’masons incor’ d’bout.
Des gravats, par ichi par là, d’ssus l’sol, désolation.

Dins l’cité d’eche philosophe, eune mason résistante,
Parmi un groupe d’ masons, murées, core sur pied.
En plein milieu d’ele cité détruit’, combattant’,
Arprind ses drots, en un tiot coron isolé.

L’philosoph’ toujours, dins chés gardins d’chés z’ouvriers
Résistantes, clairs’mées dins chés carreaux d’tierr’ ocres.
Gardiennes, chés restes ed plantes, aux couleurs variées
Des roses, des rouches, blanches immaculées, chés pionnes.


Avec les textes de Marie-Claire et de Potié Vital, quelques lignes de la part de KiKi de Liévin. Adé mes gins.

par Marie-Claire le, 13/11/2007

je ne sais plus si j'ai donné l'information et si Vital est au courant mais la "résistante" a quitté la cité du philosophe
donc je pense qu'à mon prochain passage à Vermelles j'y trouverai un grand terrain vague, et peut être l'année suivante un lotissement en construction ..


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |