histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Liévin 45 ans en arrière
par kiki le, 18/11/2007  

Liévin 45 ans en arrière

Le point du jour

Film de Louis Daquin en 1948, tourné à Liévin, j’vais vous dire mes gins que j’ai passé eune soirée agréable en ravisant ce petit bijou de film, c'est-à-dire que maman ale l’avot bien conservé, je me suis artrouvé 45 ans in arrière en r’voyant , eche long mur d’el fosse du 3 de Lens à Liévin et chés deux fameux chevalements de la mine.

Ché là que j’ai passé m’n’infance prés d’chette fosse et de chés corons, avec chés rues Edison , du Colonel Renard , Montgolfier, Chevreuil, rue denis Papin et l’ rue d’Abregain qui donnot juste devant l’entrée d’el fosse 1 et 1 bis de Liévin, où on a tourné ch’ film, j’arvos cor eche carreau d’fosse, surtout que j’y ai travaillé après, entre 65 et 1969 chez Sabés, chétot l’bon timps de note jeunesse.

J’arviens ache film et in veyot les mineurs comme des vrais acteurs, el triage avec chés cafus triant l’ carbon, el moulinage , el salle d’extraction, chés cages avec la remontée et la descente de chés mineurs. Aussi i avot au front l’abattage avec le marteau piqueur, el foudroyage qui faijot un bruit assourdissant et chés mineurs qui devotent ramper dins chés étroites galeries, et je n’voulos pas oublier aussi l’fameux briquet. Réalité saisissante du travail de mineurs.

Et bin sur chés moments d’détente , promenades des amoureux aux pieds d'chés terrils et chés ducasse aveuc chés manéges aux bidets d’bo, les balançoires aux petits bateaux, les tirs ale carabine et chés fameux lachers d’pigeons et (l’bal volant, cha ch'est maman qui m’en a parlé).

Il s’est passé aussi à ch’fameux défilé de la prolétarienne d’Hénin Liétard le long d’eche long mur d’el fosse du 3 de Lens.

Et tout cela s’est passé l’année de ma naissance à une centaine de mètres d’où je suis né, alors vous imaginez que d’émotions. C’est avec ces quelques lignes que je voulais vous faire partager cette soirée.

par minloute le, 18/11/2007

mi j' l avo vu à l école chéto l époque des 10% ché t à dire qu in faijo à l école tro jours par trimesse du qu in choisisso à l avinche c' qu on avo ker dans les zactivités proposées
chéto quand meme à rapport avec c' qu on faijo normal'mint mais avec eune aut' approche
j' me souviens que j avo vu ch' flime là, in salle ed biologie, ouais comme cha ch' prof i s in servo comme support quand qu in a étudié ch' carbon , cha nous parraisso djà et chéto in 1973 1974 comme d un aut' temps, in savo que chéto la fin des mines dans quéqu'temps, bruay cha allo freumé en 1979 mais vraimint ins' sintot pas concerné, chéto nin l' temps du qu in metto su un pied d estale l' traval du mineur , nan chéto dans les moeurs et in nous parlo d' arconversions, d' nouvelles eusines, que ché plus pres d' l artraite i zallotent l' printe, que la sta cha allo attirer un monde ed fous dins l' région que ripolin i s installo à ruitz etc donc in s inquiéto pas in éto presque contint d' savoir que d' toute fachon cha allo continuer , bin si in avo d' viné à quo cha allo arsonner ché corons et ché rues d' bruay trinte ans aprés , in l auro pas cru


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |