histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
les molettes de chevalements .
par PAILLART André le, 28/11/2007  

Les molettes de chevalements.

Les molettes, c'est à dire les poulies qui supportent le câble au haut du chevalement doivent avoir un diamètre aussi grand que possible, pour diminuer la fatigue du câble.
Avec les câbles plats en aloes, on admet en général que le diamètre doit être d'au moins 30 à 50 fois l'épaisseur du câble, avec un minimum de 2 mètres.
Avec les câbles ronds en acier, le diamètre de la molette doit être au moins égal à 100 ou 150 fois celui du câble, et au moins à 1500 fois celui des fils élémentaires du câble ( 2000 fois pour les aciers à grande résistance ).
On arrive ainsi fréquemment à 5 à 6 m de diamètre.
La jante est généralement en fonte, garnie parfois d'une fourrure en bois qu'on remplace lorsqu'elle est usée. Les rayons sont en acier, renforcés par des cercles en acier.

Le dessin que j'ai mis en annexe, représente les molettes du puits Gneiseneau (Westphalie ), entièrement en acier, d'un diamètre de 6 m.
Cette pièce est tout à fait identique à la molette provenant de la fosse N°7 d'Houdain, mémorial installé sur le rond point en lieu et place de l'ancien "pont des imbéciles" à la limite des communes d'Houdain et Haillicourt.
La construction est entièrement rivetée à chaud car les procédés de soudage actuels n'existaient pas à l'époque.
A noter que pour faciliter l'insertion de la molette à l'intérieur et au sommet du chevalement, celle ci était réalisée en deux parties égales assemblées par boulons lors du montage.
La seconde photo montrant le montage du nouveau chevalement du N°8 d'Evin Malmaison en 1968, illustre bien cette phase délicate d'assemblage.

extrait des " cours d'exploitation des mines " tome 4 éditions Léon Eyrolles 1922.


  ( 2 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 15 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |