histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Sallaumines la fosse 5 (1)
par kiki le, 12/12/2007  

Un équipement rationnel

En ce qui concerne le matériel, la taille est équipée, pour la partie abattage, d'un rabot-ancre dont la vitesse de travail est de 1,30 m par seconde. Le déblocage est assuré par un E K F 3 puissance de 250 cv. Quatre vingt douze piles Westfalia " K2 3 files", utilisées pour la première fois dans le secteur, équipent la taille en soutènement. Ce souténement a permis de résister efficacement au coup de charge de démarrage qui s'est produit après 20 mètres d'avancement. Le personnel employé dans ce chantier dispose, pour communiquer, d'un équipement complet de phonie en taille.
Un tel chantier, où les prévisions de production sont élevées, nécessite aussi un sérieux équipement pour lutter contre les poussières et le grisou. C'est ainsi que, dans la lutte contre les poussières, les responsables du siège ont adopté deux techniques : l'injection profonde à partir des voies, d'une part, et l'infusion du massif par le front de taille, d'autre part. A titre indicatif, 800 m3 d'eau ont été injectés dans cette taille en un mois.
Par ailleurs, le quartier dispose d'un équipement complet de télégrisoumétrie et le maximum est fait pour le captage du grisou avec l'utilisation d'un télécontrôleur centralisé de captage installé au jour.Pour le captage de grisou on utilise une nouvelle sondeuse pour la foration des trous. Elle a été conçue par le service sondage du Bassin ( que nous aurons l'occasion de présenter prochainement). A partir des trous forés, dont un- pour la première fois au 5 de Sallaumines- a été percé dans le foudroyage, cinquante mètres après le démarrage de la taille, 15 000 m3 de grisou sont captés par jour.
Un remblayage à l'anhydrite est effectué au pied de taiile pour " tenir" la voie de base qui sert de retour d'air pour cette taille ( et servira à l'avenir pour d'autres tailles).
Il faut aussi signaler que le personnel doit, en fin de poste, pour regagner le puits, emprunter un plan incliné à 15° de 220 m de long. Pour éviter une fatigue supplémentaire, ce plan a été équipé d'un convoyeur à bande spécialement aménagé pour le transport du personnel.

De bons résultats
La taille réalise un avancement moyen journalier de 2,80 m avec deux postes d'abattage et un poste d'entretien. La production moyenne journalière était de 1429 tonnes nettes en septembre; quant au rendement taille, il atteignait 21,3 tonnes par homme, c'est à dire un rendement comparable à ce qui est obtenu dans les pays dont les gisements sont considérés comme des plus productifs.
On ne peut que féliciter l'ensemble du personnel a conçu et préparé cette taille, comme celui qui y travaille actuellement. Quant à la durée d'exploitation elle est prévue pour une période d'environ 6 mois.

Quatre photos sont jointes avec leurs légendes.
Photo 1: Le chef porion et le porion de quartier devant le pupitre de commandes du rabot et les installations de phonie.
Photo 2: l'installation des préparation de l'anhydrite pour le remblayage du pied de taille.
Photo 3 et 4: l'installation de captage du grisou , photo (3), la sondeuse spécialement conçue par le service Sondage du Bassin pour la foration des trous en vue de recueillir le grisou.

Relais n 98 nov 1977


  ( 4 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |