histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l’ souris du fond
par kiki le, 19/12/2007  

L’ Souris du fond

Approch’, souris, m’ bonn’ pétiot’ biête.
N’euch’ point craint’ : jé n’ té férai rien.
Té vos : j’vas esqueute m’ mallette
Pour mi t’ donner des miettes d’ pain.

Au jour, si t’es l’ terreur del femme,
Au fond à l’homme té n’fais point peur.
Bin au contrair’ , mi l’ premier, j’ t’aime.
Grêl’ souris, té m’ mets l’ joie au cœur.

Du mineur t’es l’ compagn’ fidèle ;
Il a quer vire t’ fin musiau.
Au fond de l’ foss’, t’ cri li rappelle
El’ jour et l’ gazoul’mint d’ l’osiau.

J’ sais qu’timps in timps, pétit’ coquine,
Té nous fais un peu marronner
In f’sant des tros dins not’ tartine.
Bah ! i t’ faut bin aussi minger…

Hein ! bomm’ t’ rong’ là-d’dins, heureuse ,
Qaund, par tierre, in obli’ s’ briquet.
Mais comm’té t’ sauv’ aussi, peureusse ,
Au moinder bruit qué l’ vint i fait !

Va , ch’n’est rien d’cha . Pu qu’ t’es du monne,
I faut t’ norrir… Pis, t’ ming’ si peu
Qué té n’ fais point d’tort à personne.
Souvint même in n’y vot qu’ du feu…

Qu’ j’aime à t’ vir, continte et légère,
Courir, banqu’ter l’ long des caillaux.
Oh ! comm’, dins t’ sort, t’as l’air dé t’ plaire,
Malgré l’ peu d’saquois qué té vos.

Va, gambad’ trott’, gambade incore.
Pu qu’té t’ plais dins t’n’obscurité,
N’ cach’ point à vir chus qué t’ignores,
Té n’connos rien, rien n’est r’gretté.

T’ n’es point non pus, bin sûr, sans peine.
Parfos, un méchant galibot,
Pou t’avoir, queurt à perde haleine
Et veut t’écraser sous s’chabot.

J’ sais bin qu’ du côté d’ l’écurie,
Si, d’ hasard , té dirig’ tes pas,
Té risqu’ beaucoup d’ là laisser t’ vie,
Egorgé sous les griff’s des cats.

J’sais aussi du’ dins les moumints d’ grève,
Quant té n’ vos pus les carbonniers,
Qué l’ pain i t’ manqu’, même qué t’in crèves,
Ti qu’ té veux vivr’ si volintiers !

Ah ! j’ t’ai r’marqué. Ces lend’mains d’lutte,
In veyot comm’ t’avos souffert,
Tout déhanqué, t’ tiot’ panche à vute,
Parfos mêm’ les quat’ patt’s in l’aire.

Mais n’parlons pus d’ ces triss’s affaires :
Nous avons du pain à plaisi,
Nous brairons quand i s’ra temps d’ braire,
Viens faire l’ festin aujourd’hui.

Approch’, souris, m’ bonn’ pétiot’ biête.
N’euch’ point craint’ : jé n’ té férai rien.
Té vos : j’ vas esqueute m’ mallette
Pour mi t’ donner des miettes d’ pain.

Extrait de Croquis au charbon, 1899
Œuvre de Jules Mousseron


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |