histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la régle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l’ souris du fond
par kiki le, 19/12/2007  

L’ Souris du fond

Approch’, souris, m’ bonn’ pétiot’ biête.
N’euch’ point craint’ : jé n’ té férai rien.
Té vos : j’vas esqueute m’ mallette
Pour mi t’ donner des miettes d’ pain.

Au jour, si t’es l’ terreur del femme,
Au fond à l’homme té n’fais point peur.
Bin au contrair’ , mi l’ premier, j’ t’aime.
Grêl’ souris, té m’ mets l’ joie au cœur.

Du mineur t’es l’ compagn’ fidèle ;
Il a quer vire t’ fin musiau.
Au fond de l’ foss’, t’ cri li rappelle
El’ jour et l’ gazoul’mint d’ l’osiau.

J’ sais qu’timps in timps, pétit’ coquine,
Té nous fais un peu marronner
In f’sant des tros dins not’ tartine.
Bah ! i t’ faut bin aussi minger…

Hein ! bomm’ t’ rong’ là-d’dins, heureuse ,
Qaund, par tierre, in obli’ s’ briquet.
Mais comm’té t’ sauv’ aussi, peureusse ,
Au moinder bruit qué l’ vint i fait !

Va , ch’n’est rien d’cha . Pu qu’ t’es du monne,
I faut t’ norrir… Pis, t’ ming’ si peu
Qué té n’ fais point d’tort à personne.
Souvint même in n’y vot qu’ du feu…

Qu’ j’aime à t’ vir, continte et légère,
Courir, banqu’ter l’ long des caillaux.
Oh ! comm’, dins t’ sort, t’as l’air dé t’ plaire,
Malgré l’ peu d’saquois qué té vos.

Va, gambad’ trott’, gambade incore.
Pu qu’té t’ plais dins t’n’obscurité,
N’ cach’ point à vir chus qué t’ignores,
Té n’connos rien, rien n’est r’gretté.

T’ n’es point non pus, bin sûr, sans peine.
Parfos, un méchant galibot,
Pou t’avoir, queurt à perde haleine
Et veut t’écraser sous s’chabot.

J’ sais bin qu’ du côté d’ l’écurie,
Si, d’ hasard , té dirig’ tes pas,
Té risqu’ beaucoup d’ là laisser t’ vie,
Egorgé sous les griff’s des cats.

J’sais aussi du’ dins les moumints d’ grève,
Quant té n’ vos pus les carbonniers,
Qué l’ pain i t’ manqu’, même qué t’in crèves,
Ti qu’ té veux vivr’ si volintiers !

Ah ! j’ t’ai r’marqué. Ces lend’mains d’lutte,
In veyot comm’ t’avos souffert,
Tout déhanqué, t’ tiot’ panche à vute,
Parfos mêm’ les quat’ patt’s in l’aire.

Mais n’parlons pus d’ ces triss’s affaires :
Nous avons du pain à plaisi,
Nous brairons quand i s’ra temps d’ braire,
Viens faire l’ festin aujourd’hui.

Approch’, souris, m’ bonn’ pétiot’ biête.
N’euch’ point craint’ : jé n’ té férai rien.
Té vos : j’ vas esqueute m’ mallette
Pour mi t’ donner des miettes d’ pain.

Extrait de Croquis au charbon, 1899
Œuvre de Jules Mousseron


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |