histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  en arrivant au cimetiere du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
el lessiffe ed ches loques ed fosse
par PAILLART André le, 02/01/2008  

El lessiffe ed ches loques ed fosse.

Ma grand-mère paternelle, Augustine, évoquait souvent lors des réunions de famille, cette citation à la fois humoristique et pleine de réalisme, qui m'a toujours profondément marqué, aujourd'hui encore:
" Eune médalle in or que j'mérite, pendin quarante ans j'nai lavé des tonnes ed loques ed fosse, cheux d'min père, d'mes frères, pi aprés cheux d'em n'homme, sans oublier cheux d'mes cinq garchons. Aprés tout cha ché un miracle que j'sus pas silicosée !..."
Je tenais à rendre hommage à cette femme ainsi qu'à toutes les femmes de mineurs qui ont connu cette tâche longue, éreintante, voir des plus pénibles qu'une ménagère puisse connaître et qui faisait pourtant partie des activités quotidiennes de nos familles à l'époque.

En photos:

Photo 1 : Femme de mineur dans le Nord en 1935 " tordant " à la main le linge rincé avant de le suspendre dans la cour du coron. ( Photo de Roger Viollet )

Photo 2 : Mon grand-père paternel Léon avec mon père dans ses bras en 1935 rue des Capucines à Haillicout.
En arrière plan, les loques ed fosse étendues sur le fil à linge. Les baquets de zinc ayant servi au rinçage sont visibles au sol.

par Divion le, 02/01/2008

Merci à André PAILLART ed rapp'ler ché durs momints qu'vivotent ches femmes et mères ed'mineurs. Elles n'avotent pas d'machine à laver l'linche, elles s'plaignotent jamais, et ché loques ed'fosse y étotent toudis impeccapes, propres, racommodées et arpassées. Et vot'grand-mère Augustine avot bin raison d'dire qu'elle aurot du avoir eune médale.


  ( 2 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |