histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
FIN des Charbonnages de France .
par Marie-Claire le, 06/01/2008  

FIN d'un symbole ..
La dissolution des Charbonnages de France passée relativement inaperçue dans l'actualité n'est pas sans laisser des interrogations dans les régions des anciens bassins houillers

La société Charbonnages de France (CDF) créée en 1946 lors de la nationalisation des houillères a été dissoute le 31 décembre 2007, elle exploitait les différents bassins miniers de France.

Pour rappel les Houillères du Bassin du Nord Pas de Calais créées en 1946 avaient le statut d' EPIC
Un EPIC est un Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial , tout comme les Etablissements Publics Administratifs (EPA), un EPIC ne peut être mis en faillite , ils sont exclus du champ d’application des procédures de redressement et de liquidation judiciaire
Ils sont créés par des lois et dissous par des lois

L' EPIC HBNPC fut dissous le 1er janvier 1993 et après dissolution des différentes houillères de bassin, la loi n° 2004-105 du 3 février 2004 prévoit le passage à un EPIC unique avec dissolution de ce dernier fin 2007 et prévoit aussi la création de "l'agence nationale pour la garantie des droits des mineurs" après dissolution des Charbonnages de France

Mais reste de nombreuses questions sur la reprise des activités des Charbonnages de France, CDF gérait encore des usines comme Gazonor, ces usines seront reprises par des groupes privés
Mais qu'en est il de la gestion des cités minières, voiries, rénovation des logements, lutte contre les affaissements et les inondations, car les affaissements et les inondations (eau remontant des puits) sont fréquents, CDF gérait les pompes afin d'éviter des catastrophes
Apparemment il n'y a pas toujours de réponse précise sur le repreneur de toutes les charges, celà ne peut être que les communes pour qui la charge est lourde ou l'Etat ce qui devrait être logiquement le cas puisque :

Le décret « portant dissolution et mise en liquidation de Charbonnages de France » « n° 2007-1 806 du 21 décembre 2007 » prévoit le transfert de CDF à l'Etat , qui devrait donc en assurer la couverture des dettes, des engagements sociaux, ainsi que la gestion de son patrimoine, l'état se substitue donc aux Charbonnages de France


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |