histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la télévision le générique ortf (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accomoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
les écoles ménagères familiales des Houillères
par PAILLART André le, 06/01/2008  

Les écoles ménagères familiales des Houillères.

Les 22 centres d'enseignement ménager et familial créés par les Houillères sont fréquentés par 2000 jeunes filles à travers le bassin, pour une scolarité de trois ans.
Ils deviendront dans les années soixante " Ecoles techniques de jeunes filles des HBNPC "avant d'être intégrés, en 1972, aux collèges publics.

Toutes les jeunes filles dont l'un des parents est membre du personnel des Houillères peuvent, gratuitement, suivre les cours des centres d'enseignement ménager et familial, réservés aux filles de 14 à 18 ans.
le but de ces centres n'est pas de préparer les élèves à un diplome, leur objet essentiel est l'entrainement à la vie pratique de tous les jours et, ceci, dans les moindres détails.
Elles recoivent là, une instruction spécialement adaptée aux problèmes de la vie familiale dans le milieu mineur; ainsi, sur le plan de l'alimentation, il y a un équilibre à rechercher entre le briquet que le mari emmène au fond et le repas qu'il prendra chez lui.
Au centre, la jeune fille apprend tous les soins qu'elle doit donner à un jeune bébé, elle apprend à connaîte les maladies de l'enfant. Elle apprend à couper et à confectionner des vêtements dans le but d'apporter des économies appréciables dans le budget familial tout en ayant des vêtements de bon goût. Elle se verra enseigner les règles de la bonne éducation familiale...des éléments de législation applicables à la vie courante pour que, demain, elle puisse connaître ses droits en matière de crédit à l'équipement ménager, les droits de son mari en matière de salaires, de retraites, les allocations familiales; on la préparera aussi à bien occuper ses loisirs par le sport, des études de milieu, l'audition de disques, des lectures, l'exercice au dessin...
On dit souvent " feme de mineur, femme de seigneur " voulant exprimer par là l'idée que la femme de mineur ne travaille pas mais tient son ménage...
L'enseignement ménager familial, tel qu'il est conçu dans notre bassin, par les Houillères, prépare les jeunes filles d'aujourd'hui à être les femmes du mineur de demain.

En photo:
Groupe de jeunes filles lors d'un cours de cuisine à l'école ménagère en 1959.

Source: Journal du groupe des HBNPC novembre 1959.


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |