histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
les archers Saint-Firmin d'Auchel 1
par PAILLART André le, 08/01/2008  

Les archers Saint-Firmin d'Auchel 1.

Dans le secteur d'Auchel, comme dans d'autres régions du bassin minier du Pas de Calais, ce sont les mineurs belges qui plantèrent les premières perches de tir à l'arc, lorsqu'ils vinrent travailler dans les concessions nouvelles.
Chaque dimanche les archers se retrouvaient sur le pré, au pied du mât de 30m environ, et chacun rivalisait d'adresse.
Jules Grare, poête de Liévin, se souvient de ces journées de tir à l'arc:
" L'tir à l'arc:
Souvint j'passe à la Plaine et in arveyant l'terril, je n'peux pas faire sans arpinser à quand j'éto gamin, et qu'à longueur ed journée in allot s'y amuser.
L'diminche y avot l'tir à l'arc, et coiffé d'el barete ed mineur ed min père, j'allos courir à flèches.
Vous pinsez, in avot sin diminche!
L'samedi l'père Huma y accrochot tous les osios in haut d'el perche, et dés l'diminche matin tous les tireurs y étotent là, y avot même des flaminds!
Y pariotent pour ec'ti aurot abattu l'premier.
Quand y avot in osios abatu, in jetos dix sous din l'casquette, et musique in tête in s'in allot boire un bon cop, au débit d'toubac ou bien mon d'ech Lillos.
Inutile ed vous dire eq'quand in avot fait quate ou cinq fos l'navette in n'avot plus d'in qui avot s'n'oeil frecque!
Et quand véno l'soir, plus d'poule, plus d'coq in haut d'el perche, et là in arrètot plus ed canter! Et momint sérieux, in cantot l'recette!
Mi comme min camarade René, in roulot des yeux comme des boules ed' billard.
Et quand in dévallot l'côte, qui nous m'not au cinéma, inutile ed vous dire, qu'in les faisot cliquer les tiotes pièches ed' dix sous si vaillamment gagnées."

En photo: les archers Saint-Firmin d'Auchel au pied du mât ou de la perche au début des années 50.

Sources: Histoires des mines de l'Artois de Bertrand Cocq et Guy Dubois ( 1982 )


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |