histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Marles-les-Mines, el station SNCF (18/08/2017)
  Vermelles, le nom de la Cité du Philosophe (13/08/2017)
  Merlimont hors saison 16 (13/08/2017)
  collection de poupées (04/08/2017)
  Merlimont hors saison 15 (31/07/2017)
  Auguste Labouret (27/07/2017)
  au coin d' la rue de Périgueux et et de Grenoble (26/07/2017)
  du bout des léves .... (26/07/2017)
  Tour de France (23/07/2017)
  cha vient de Naxos (22/07/2017)
  Première descente (16/07/2017)
  la croix de grès de Divion (10/07/2017)
  attintion aux courants d air (06/07/2017)
  Merlimont hors saison 14 (05/07/2017)
  gai gai l écolier (04/07/2017)
  Merlimont hors saison 13 (03/07/2017)
  Merlimont hors saison 12 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 11 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 10 (02/07/2017)
  Merlimont hors saison 9 (01/07/2017)
  Merlimont hors saison 8 (01/07/2017)
  Bruay et el batalle du carbon (27/06/2017)
  Merlimont hors saison 7 (18/06/2017)
  Merlimont infinqué (11/06/2017)
  La mairie de Bruay en feu (08/06/2017)
  Merlimont hors saison 6 (06/06/2017)
  Merlimont hors saison 5 (05/06/2017)
  Merlimont hors saison 4 (04/06/2017)
  Merlimont hors saison 3 (04/06/2017)
  fête des mères (28/05/2017)
  Flameng, Vimy, Ravel, Cendrars (25/05/2017)
  décès de Monsieur Joseph Malecki (23/05/2017)
  cha tourne à toute blinte (20/05/2017)
  j y a cru (20/05/2017)
  ah l' bon gout d' la levure (18/05/2017)
  souvenir du vélodrome de La Buissière (16/05/2017)
  Merlimont hors saison 2 (14/05/2017)
  j' fais m' b a (14/05/2017)
  Merlimont hors saison 1 (13/05/2017)
  Merlimont hors saison (10/05/2017)
  barraqu'mint près de la rue de maubeuge (07/05/2017)
  pas comme ché belches (06/05/2017)
  mais commint qui fait ? (02/05/2017)
  1978 drole d' caricature (01/05/2017)
  les élections présidentielles (29/04/2017)
  ch'est pas pour les éfants (28/04/2017)
  rin qu à l odeur (25/04/2017)
  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...
 Greyg ( 15/05/2017)
Bonjour à tous, Je ...
 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Lens, la gare Ste Elisabeth
par Ch'Klote le, 13/01/2008  

Elle se trouvait rue Bollaert, à l'angle de la Route de Béthune. Ouverte de 1868, jusqu'au début des années 70.
Elle appartenait aux Mines de Lens : les ouvriers y prenaient le "petit train" pour se rendre dans les communes environnantes. On l’appelait le petit train pour le différencier des lignes S.N.C.F. mais il y avait sept ou huit wagons quand même !
Le petit train s’arrêtait dans tous les villages : Lens, Lens Grand Condé, Vendin fosse 8, Pont-à-Vendin village, Wingles, Douvrin, Auchy-les-Mines et La Bassée. Les Mines de Lens possédaient leur propres cheminots.

Beaucoup de jeunes prenaient le train quotidiennement pour aller à l’école, pour aller travailler ou pour aller au marché de Lens et de La Bassée.

Quand il y avait des matches au Stade Bollaert (situé à quelques centaines de mètres de la gare), les trains étaient bondés de monde.


par Porthos le, 25/01/2008

Je me souviens avoir pris le petit train (voie étroite) à Lens en direction de Frévent ou Doullens (là je ne me souviens plus), c'était dans la Somme. J'avais quatre ou cinq ans, c'était pendant l'occupation. De la gare , ma mère et moi allions jusqu'à Bouquemaison à pieds. C'était le point de chute pour faire des échanges surtout alimentaires, appelés "marché noir". Un jour, ce petit train s'est arrêté en pleine campagne et des gendarmes (français) accompagnés de deux feld-gendarmes, on fait descendre tous les voyageurs avec leurs bagages, le long de la voie ferrée. Ce que je me rappelle, ce sont les gendarmes qui donnaient des coups de pieds dans les paniers sachant qu'il y avait des oeufs et tapant sur les rondeurs des femmes qui cachaient du beurre... On essayait de survivre!

par maurice devos le, 30/06/2011

ouais mi aussi j'em rappelle d'ech'tiot train , y m'sempe qu'yavot un arret apres ch'pont césarine , pour apres continuer d'su liévin
et un l'appellot ech'train d'frévent , min père y allot aussi pour querre des patates et du beurre ed' zoués , mais chétot pas du marché noir , chétot l'consommation personnelle


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 23 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |