histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Lens, la gare Ste Elisabeth
par Ch'Klote le, 13/01/2008  

Elle se trouvait rue Bollaert, à l'angle de la Route de Béthune. Ouverte de 1868, jusqu'au début des années 70.
Elle appartenait aux Mines de Lens : les ouvriers y prenaient le "petit train" pour se rendre dans les communes environnantes. On l’appelait le petit train pour le différencier des lignes S.N.C.F. mais il y avait sept ou huit wagons quand même !
Le petit train s’arrêtait dans tous les villages : Lens, Lens Grand Condé, Vendin fosse 8, Pont-à-Vendin village, Wingles, Douvrin, Auchy-les-Mines et La Bassée. Les Mines de Lens possédaient leur propres cheminots.

Beaucoup de jeunes prenaient le train quotidiennement pour aller à l’école, pour aller travailler ou pour aller au marché de Lens et de La Bassée.

Quand il y avait des matches au Stade Bollaert (situé à quelques centaines de mètres de la gare), les trains étaient bondés de monde.


par Porthos le, 25/01/2008

Je me souviens avoir pris le petit train (voie étroite) à Lens en direction de Frévent ou Doullens (là je ne me souviens plus), c'était dans la Somme. J'avais quatre ou cinq ans, c'était pendant l'occupation. De la gare , ma mère et moi allions jusqu'à Bouquemaison à pieds. C'était le point de chute pour faire des échanges surtout alimentaires, appelés "marché noir". Un jour, ce petit train s'est arrêté en pleine campagne et des gendarmes (français) accompagnés de deux feld-gendarmes, on fait descendre tous les voyageurs avec leurs bagages, le long de la voie ferrée. Ce que je me rappelle, ce sont les gendarmes qui donnaient des coups de pieds dans les paniers sachant qu'il y avait des oeufs et tapant sur les rondeurs des femmes qui cachaient du beurre... On essayait de survivre!

par maurice devos le, 30/06/2011

ouais mi aussi j'em rappelle d'ech'tiot train , y m'sempe qu'yavot un arret apres ch'pont césarine , pour apres continuer d'su liévin
et un l'appellot ech'train d'frévent , min père y allot aussi pour querre des patates et du beurre ed' zoués , mais chétot pas du marché noir , chétot l'consommation personnelle


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |