histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 2 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 1 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme (13/11/2017)
  les Ch'tites souris (12/11/2017)
  cor heureux qu in avo du sape (12/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 2 (09/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 1 (09/11/2017)
  du grrr au ploc ploc in passant par le vroum vroum (09/11/2017)
  pour la soif .... (08/11/2017)
  merci Aspro (08/11/2017)
  à chaque époque s' magie ... (06/11/2017)
  Riquiqui et Roudoudou (06/11/2017)
  les disques à histoires (05/11/2017)
  l'essoreusse à linche (03/11/2017)
  sujet marronnier (02/11/2017)
  les Killtoïds (29/10/2017)
  mets tes basquettes (29/10/2017)
  le velours de l estomaque (24/10/2017)
  gueule à chuque (23/10/2017)
  la magie du taquin (22/10/2017)
  la mort sous l' cagnard (19/10/2017)
  tampons scolaires (18/10/2017)
  Chrysanthèmes (18/10/2017)
  sauf..... (16/10/2017)
  Eune goutte d' jus (photo) (15/10/2017)
  Dins chés caffes (03/10/2017)
  l' framacie (03/10/2017)
  ché chuques à mon Maréchal (02/10/2017)
  du byrrh au visqui (02/10/2017)
  la joie des jeunes (27/09/2017)
  d' z'obus (25/09/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...
 Mégane ( 08/09/2017)
Bonjour, Habitant ...
 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Lens, la gare Ste Elisabeth
par Ch'Klote le, 13/01/2008  

Elle se trouvait rue Bollaert, à l'angle de la Route de Béthune. Ouverte de 1868, jusqu'au début des années 70.
Elle appartenait aux Mines de Lens : les ouvriers y prenaient le "petit train" pour se rendre dans les communes environnantes. On l’appelait le petit train pour le différencier des lignes S.N.C.F. mais il y avait sept ou huit wagons quand même !
Le petit train s’arrêtait dans tous les villages : Lens, Lens Grand Condé, Vendin fosse 8, Pont-à-Vendin village, Wingles, Douvrin, Auchy-les-Mines et La Bassée. Les Mines de Lens possédaient leur propres cheminots.

Beaucoup de jeunes prenaient le train quotidiennement pour aller à l’école, pour aller travailler ou pour aller au marché de Lens et de La Bassée.

Quand il y avait des matches au Stade Bollaert (situé à quelques centaines de mètres de la gare), les trains étaient bondés de monde.


par Porthos le, 25/01/2008

Je me souviens avoir pris le petit train (voie étroite) à Lens en direction de Frévent ou Doullens (là je ne me souviens plus), c'était dans la Somme. J'avais quatre ou cinq ans, c'était pendant l'occupation. De la gare , ma mère et moi allions jusqu'à Bouquemaison à pieds. C'était le point de chute pour faire des échanges surtout alimentaires, appelés "marché noir". Un jour, ce petit train s'est arrêté en pleine campagne et des gendarmes (français) accompagnés de deux feld-gendarmes, on fait descendre tous les voyageurs avec leurs bagages, le long de la voie ferrée. Ce que je me rappelle, ce sont les gendarmes qui donnaient des coups de pieds dans les paniers sachant qu'il y avait des oeufs et tapant sur les rondeurs des femmes qui cachaient du beurre... On essayait de survivre!

par maurice devos le, 30/06/2011

ouais mi aussi j'em rappelle d'ech'tiot train , y m'sempe qu'yavot un arret apres ch'pont césarine , pour apres continuer d'su liévin
et un l'appellot ech'train d'frévent , min père y allot aussi pour querre des patates et du beurre ed' zoués , mais chétot pas du marché noir , chétot l'consommation personnelle


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |