histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
les chevalements démontables .
par PAILLART André le, 26/01/2008  

Les chevalements démontables.

Aussi invraisemblable que celà puisse paraître, au début des années 50, les énormes structures métalliques qui constituaient les chevalements de nos puits de mine ( poids compris entre 300 et 400 tonnes ! ) étaient conçus pour être montés,démontés, transportés et remontés par ailleurs.
En effet, lorsque les sièges d'exploitation où étaient implantés ces matériels, cessaient toute activité; les Houillères déplaçaient ces mastodontes d'acier sur d'autres sites dont les équipements bien souvent vétustes, nécessitaient d'être remplacés.
Nous voici en 1968. Bien des fosses ont déjà fermé, notamment à l'ouest du bassin et des travaux de concentration sont encore entrepris.
Ainsi, le 3 / 15 de Courrières à Méricourt va être doté d'une capacité extractive de 6000 tonnes nettes par jour en équipant le puits de 15 skips de 12 m3 ( plus de berlines dans le puits ).
Originalité: le chevalement et la machine d'extraction ici installés ont été démontés au N° 6 d'Angres.
Une autre opération semblable aura encore lieu. En 1975, le chevalement du N° 10 de Sains en Gohelle sera soigneusement démonté et remonté, tel un mécanno, au N° 9 de l'Escarpelle.

En photo:

Photo1: Pose de la molette supérieure au-dessus du puits N° 15, sur le chevalement transporté pièces par pièces du N° 6 d'Angres au siège 3 / 15 de Méricourt.
( sources: Relais - juin 1972 )

Photo 2: Mise en place du nouveau chevalement à la fosse N° 9 de l'Escarpelle. Il vient du N° 10 de Sains en Gohelle.
( sources: Relais- septembre 1975 ).

par Marir Daniel le, 27/01/2008

Rectificatif: c'est le chevalet du 13 de Sains en Gohelle qui a été remonté au 9 de Roost-Warendin et non le 10.

par PAILLART André le, 27/01/2008

Merci pour ce rectificatif, vous avez raison le chevalement provient du N°13 comme la machine d'extraction à poulie Koepe qui remplaça celle d'origine de la fosse N°9 de l'Escarpelle.
La fose N° 13 de Sains en Gohelle avait arrêté toute activité depuis 1972


  ( 2 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |