histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Min père que bio texte ... (19/03/2019)
  Min père (19/03/2019)
  ché poubelleux (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 2 (17/03/2019)
  ch' calendrier de la poste partie 1 (17/03/2019)
  Y’A QUEU DE L’ NEICHE ! (13/03/2019)
  la Voix du Nord la fin (10/03/2019)
  la Voix du Nord la suite (10/03/2019)
  J’voudros aller au cabinet (08/03/2019)
  La Voix du Nord chétot aussi cha (10/03/2019)
  décés de Jacques Bodoin (10/03/2019)
  la Voix du Nord à travers les ages (09/03/2019)
  À l’école Pasteur dins les années 60 (60-64) (05/03/2019)
  Raoul et Ronny (03/03/2019)
  la boutele d' gasse (02/03/2019)
  Él’ pus belle école du monte (in patois d’ par ichi) (24/02/2019)
  du sac à malice de Clara, le mimosa (24/02/2019)
  douceur du temps (24/02/2019)
  Nos racines (24/02/2019)
  école Pasteur 1955-1956 (23/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 4ième partie : La neige (Suite et FIN) (23/02/2019)
  le dernier jour à l école , avec monsieur Pruvost (23/02/2019)
  les derniers jours à l école (23/02/2019)
  les bidasses en folie (22/02/2019)
  tomates du maroc 1 roro 29 le kilo en février (21/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 3ième partie : La cour de récré (20/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 2ième partie : La « Grande » école (18/02/2019)
  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 1ère partie : l’école maternelle (15/02/2019)
  au chant de l alouette fin (16/02/2019)
  au chant de l alouette 2 (16/02/2019)
  au chant de l alouette (16/02/2019)
  branque d' thym (10/02/2019)
  ch' torchon calendrier (09/02/2019)
  au coin del rue sur google maps (09/02/2019)
  dins ma rue sur google maps (09/02/2019)
  notre patois (09/02/2019)
  Du PATOIS ou du CHTI ? (06/02/2019)
  l' aprés midi dins ché commerces (03/02/2019)
  qu au matin dins ché commerces (03/02/2019)
  Mardi gras fais des crêpes (ou ben des gauffes) (01/02/2019)
  les chaussons aux pommes (26/01/2019)
  du qu' t as été en vagances ? (26/01/2019)
  ch'est comme aux ouatéres.... y a pu d' papier... (26/01/2019)
  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
les mines de Marles
par PAILLART André le, 02/02/2008  

Les mines de Marles

C'est en 1852 qu'on effectua les premiers sondages révélant la présence de charbon dans la région de Marles.
Le premier puits d'un diamètre de 4,5m est percé à travers diverses couches épaisses de marnes reposant sur un banc d'argile sableuse, en 1853.
Malheureusement, le puits ayant atteint une profondeur de 55 m perca une nappe d'eau importante qui fît écrouler le cuvelage; le puits fût rapidement comblé.
Les investisseurs ne reculèrent pas devant ce premier incident et entreprirent le percement d'un autre puits l'année suivante en 1854..

La base du cuvelage fût achevée le 15 octobre 1856 aprés avoir atteint le terrain houiller à 83 m de profondeur.
La première fosse baptisée Saint Emile, entra en exploitation en 1858. Bien que confrontée aux problèmes récurents des arrivées d'eaux massives, en 1865, elle produit 62 500 tonnes.
Le 3 mai 1866 au matin, le cuvelage céda sous la pression d'une rivière sousterraine, ce fût la catastrophe, toutes les installations du carreau du jour dont le chevalement disparaissèrent dans un cratère d'éboulement de 30 m de diamètre. Par miracle, il n'y eût aucune victime sauf les chevaux restés au fond qui furent noyés.
Tout le personnel fût transféré au siège 3 d'Auchel, appelé Saint Firmin, dont la compagnie des mines de Marles avait entrepris le percement en 1862.
Un autre puits, Saint Abel est ouvert en 1875 aprés celui du Bois de Rimbert ouvert en 1867 qui démarra en production en 1870.
En 1876, la fosse N° 5 ou fosse de la vallée carreau entre en exploitation à Auchel en 1876.

La fosse N° 2 de Marles est l'ancienne mine N°2 bis et N°2 ter de la compagnie.
Cette fosse est pourvue de 3 puits, les 2 bis et 2 ter situés sur le même carreau destinés à l'exploitation, et le N°2 situé à l'ouest affecté à l'aérage et au service du personnel.
En 1946, la fosse N° 2 de Marles est la plus productive de tout le bassin minier avec un rendement de 1090 kg. Ce site devient en toute logique, en 1949, le siège de cocentration du groupe d'Auchel.
Lors des travaux de modernisation en 1951, le vieux 2 est remis à l'extraction. La première berline remonta à la recette en 1952.
La machine électrique d'extraction de 4200 cv remonte 6 tonnes de charbon toutes les minutes, sa production est de 3360 tonnes par jour.
En 1954, le lavoir du N°2 assure le traitement de 6000 tonnes par jour !
2700 personnes travaillent à la fosse N°2 de Marles en 1964, la production journalière est de 4850 tonnes.
A la fin des années 60, les géologues constatent un net épuisement du gisement en profondeur.
La dernière berline est remontée le 29 mars 1974.
Au total: 45 736 884 tonnes ont été extraites du siège N°2.
Le puits N°2 d'une profondeur de 506 m est remblayé en mars 1974.
Le 2 bis profond de 825 m et le 2 ter de 647 m sont remblayés à la fin de la même année.
Les chevalements du 2 ter et du 2 bis sont démantelés successivement en 1977 et en 1978.

Le chevalement du puits N°2 dit " le vieux 2 " a été racheté par la commune de Marles en 1979.
Aprés une restauration complète de ce dernier et de sa machine d'extraction, l'ensemble est devenu le musée de la mine de Marles, incrit à l'inventaire des monuments historiques du patrimoine.
En photos:
Quelques clichés des fosses de Marles au cours de leur histoire.

par Marie-Claire le, 02/02/2008

Je rajoute pour compléter le dossier sur les mines de Marles, deux liens vers les sujets qu'avait fait André sur le Musée du vieux 2 à Marles les Mines

Musée du vieux 2 à Marles les Mines

Musée du vieux 2 à Marles les Mines (1)


  ( 4 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |