histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
catastrophe de Fouquières lez Lens 4 février 1970 (5)
par bourdonb le, 03/02/2008  

Comme après toute catastrophe, une information judiciaire est ouverte de façon à rechercher les responsabilités encourues et à éviter le retour de catastrophes identiques. Cela se traduit par une information pour homicide et blessures involontaires contre X ... L'affaire est confiée à un juge d'instruction du Tribunal de Béthune.

Le syndicat des mineurs C.G.T. de la section de Courrières s'est constitué partie civile afin que, notamment, toute la lumière soit faite sur les causes de la catastrophe.

Pour la première fois peut-être en France, un juge d'instruction décide de mener son enquête sur les lieux mêmes de la catastrophe, à 645 mètres sous terre. Son souci : la recherche de la vérité.

Le vendredi 20 février, vers 7 heures du matin, il descend à la fosse 6, accompagné de sa suite : un substitut, un greffier, un capitaine de gendarmerie et des photographes spécialisés. Le chef du siège et une personnalité des Houillères servent de guides. Au cours de cette visite qui dure près de sept heures, tout est vérifié ; rien - dans la mesure du possible - n'est laissé au hasard.

L'instruction reste secrète. Mais le juge a découvert au moins quelque chose qu'il peut révéler à sa remonte : « J'ai pu me rendre compte un peu mieux du travail des hommes et de leur remarquable courage ! ».

En définitive, une « surchauffe » consécutive à la manoeuvre d'un treuil sur une installation bloquée aurait provoqué une température suffisante pour allumer le grisou. La véritable cause de la catastrophe ? ...
Les fosses 2 de Billy-Montigny, 3 de Méricourt, 6 de Fouquières : des fosses évocatrices de la terrible catastrophe de Courrières de 1906.
Dans l'enceinte du « silo » de Méricourt Corons où reposent les restes des 272 victimes non reconnues, une modeste stèle se dresse contre un mur, au bout d'une allée

A LA MEMOIRE DE NOS MORTS
4 Février 1970
ANTINORI Jean-Pierre
BARONE Francesco
BRAMANSKI François
DESRUELLE René
DUBOIS René
GORECKI Tadeusz
LOURME Emile
LOY André
MILENKIEWICZ François
MUSTAR Félix
ROCHE Gabriel
SCHIAVONE Mario
STEPINSKI Etienne
SZCZESNY Casimir
VICZENA Jean
WOSZCZYK Boleslas


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |