histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 1ère partie : l’école maternelle (15/02/2019)
  au chant de l alouette fin (16/02/2019)
  au chant de l alouette 2 (16/02/2019)
  au chant de l alouette (16/02/2019)
  branque d' thym (10/02/2019)
  ch' torchon calendrier (09/02/2019)
  au coin del rue sur google maps (09/02/2019)
  dins ma rue sur google maps (09/02/2019)
  notre patois (09/02/2019)
  Du PATOIS ou du CHTI ? (06/02/2019)
  l' aprés midi dins ché commerces (03/02/2019)
  qu au matin dins ché commerces (03/02/2019)
  Mardi gras fais des crêpes (ou ben des gauffes) (01/02/2019)
  les chaussons aux pommes (26/01/2019)
  du qu' t as été en vagances ? (26/01/2019)
  ch'est comme aux ouatéres.... y a pu d' papier... (26/01/2019)
  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
catastrophe de Fouquières lez Lens 4 février 1970 (5)
par bourdonb le, 03/02/2008  

Comme après toute catastrophe, une information judiciaire est ouverte de façon à rechercher les responsabilités encourues et à éviter le retour de catastrophes identiques. Cela se traduit par une information pour homicide et blessures involontaires contre X ... L'affaire est confiée à un juge d'instruction du Tribunal de Béthune.

Le syndicat des mineurs C.G.T. de la section de Courrières s'est constitué partie civile afin que, notamment, toute la lumière soit faite sur les causes de la catastrophe.

Pour la première fois peut-être en France, un juge d'instruction décide de mener son enquête sur les lieux mêmes de la catastrophe, à 645 mètres sous terre. Son souci : la recherche de la vérité.

Le vendredi 20 février, vers 7 heures du matin, il descend à la fosse 6, accompagné de sa suite : un substitut, un greffier, un capitaine de gendarmerie et des photographes spécialisés. Le chef du siège et une personnalité des Houillères servent de guides. Au cours de cette visite qui dure près de sept heures, tout est vérifié ; rien - dans la mesure du possible - n'est laissé au hasard.

L'instruction reste secrète. Mais le juge a découvert au moins quelque chose qu'il peut révéler à sa remonte : « J'ai pu me rendre compte un peu mieux du travail des hommes et de leur remarquable courage ! ».

En définitive, une « surchauffe » consécutive à la manoeuvre d'un treuil sur une installation bloquée aurait provoqué une température suffisante pour allumer le grisou. La véritable cause de la catastrophe ? ...
Les fosses 2 de Billy-Montigny, 3 de Méricourt, 6 de Fouquières : des fosses évocatrices de la terrible catastrophe de Courrières de 1906.
Dans l'enceinte du « silo » de Méricourt Corons où reposent les restes des 272 victimes non reconnues, une modeste stèle se dresse contre un mur, au bout d'une allée

A LA MEMOIRE DE NOS MORTS
4 Février 1970
ANTINORI Jean-Pierre
BARONE Francesco
BRAMANSKI François
DESRUELLE René
DUBOIS René
GORECKI Tadeusz
LOURME Emile
LOY André
MILENKIEWICZ François
MUSTAR Félix
ROCHE Gabriel
SCHIAVONE Mario
STEPINSKI Etienne
SZCZESNY Casimir
VICZENA Jean
WOSZCZYK Boleslas


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |