histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
la Sécurité Sociale Minière
par PAILLART André le, 04/02/2008  

La Sécurité Sociale Minière.

La Sécurité Sociale Minière ne s'est pas créée en un jour; le décret du 27 novembre 1946 qui l'organisait dans les formes et selon les règles qui étaient encore les siennes il y a peu de temps, était l'aboutissement d'une longue évolution commencée aux débuts mêmes de l'exploitation minière.
La base de l'organisation était constituée par les Sociétés de Secours Minières.
En 1892, sur 146 000 ouvriers travaillant dans les mines, 120 000 étaient déjà affiliés à l'une des caisses de secours nées d'elles mêmes sans sans dispositions législatives.

En fait, c'est le 28 juin 1894 qu'une loi crée officiellement les sociétés de secours.
L'établissement du " carnet médical " date du 30 décembre 1895 et on révèle que, parmi les préoccupations des administrateurs de l'époque, figure, entre autres, la consommation de médicaments.
Avec le temps et jusqu'au décret de 1946, de nombreux amendements ont été apportés à la suite de discussions et de luttes, mais les grandes lignes des structures d'origine ont été maintenues.

Il y avait douze Sociétés de Secours Minières dans le bassin houiller du Nord Pas de Calais, dont l'emplacement avait été choisi de façon à ce que chacune d'elles se trouve au coeur même d'une région dense en population.
Il s'agit des S.S.M. d'Auchel, Bruay, Noeux, Bully-Grenay, Lens, Liévin, Courrières (à Billy Montigny), Dourges (à Hénin), Ostricourt (à Oignies), l'Escarpelle (à Flers en Escrebieux), Aniche (à Guesnain) et de Valenciennes (à Saint Vaast).

Sources: Relais octobre 1971

par Autrot le, 05/02/2008

Tous ces organismes sont maintenant regroupés en un seul qui est la C.A.R.M.I. dont le siège est à Lens, 13 rue du 14 Juillet. Pour en savoir plus :

http://www.secumines.org/index.php?option=
com_content&task=view&id=160&Itemid=


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |