histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
aller à la chambre
par domingues le, 17/02/2008  

Je vous rassure il ne s'agit pas d'une histoire "coquine"! dans mon enfance cette expression était employée pour dire que nous allions en consultation chez le médecin des mines.
Le cabinet médical se trouvait dans une maison des mines. Ma famille habitant dans l'avenue des aviateurs à Bruay nous dépendions du secteur du Docteur Goujard et les consultations avaient lieu dans une maison de la rue de Panama.
Il fallait prendre son tour en déposant le carnet médical dans le bureau de l'infirmière et prendre ensuite son mal en patience (c'est le cas de le dire) car il y avait toujours beaucoup de monde. On espérait trouver des connaissances dans la salle d'attente pour pouvoir papoter en attendant son tour et il y en avait des choses à raconter!
une fois la consultation terminée et les médicaments prescrits dans le carnet d'ordonnances on recommençait à peu prés le même scénario à la pharmacie des mines. Il fallait avoir de la patience et garder le moral quand on était malade.

par kiki le, 18/02/2008

comme le dit domingues le déroulement des consultations, je l'ai connu aussi lorsque j'allais à la chambre avec maman. Maintenant le cabinet médical s'est amélioré, avec une salle de kynésithérapie, mais le principe du carnet médical reste le même et prendre rendez-vous avec l'infirmière auparavant et ensuite la direction de la pharmacie où il faut déposer l'ordonnance dans un casier et bien sur avoir autant de patience en attendant l'appel de son nom.
Je vous parle de celà, car je continue à effectuer les démarches pour maman, qui elle ne plus se déplacer au cabinet médical et comme le dit domingues les commentaires amusés des personnes qui se retrouvent en ces lieux, me rappellent de lointains souvenirs.

par Hervé62155 le, 19/02/2008

Bonjour à tertous! Amusant d'artrouver l'expression "aller à la chambre" sur l'site aujourd'hui, hier j'avos inm'né m'mère (82 ans) faire in tour in voiture ichi à Merlimont et, in passant d'vant chez sin docteur, al m'dit: "y a du monde à la champe aujourd'hui!". J'avos ri et j'y avos répondu: "t'es pu à Fouquières!". Comme al a cor réponse à tout, al m'a dit: "ch'est pas achteure que té m'cangeras!". Et al m’a bin sûr arparlé d’Fouquières, de l’rue Aristide Briand et de l’chambre rue Pasteur ! In n’oublie pas sin coin !!


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |