histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
aller à la chambre
par domingues le, 17/02/2008  

Je vous rassure il ne s'agit pas d'une histoire "coquine"! dans mon enfance cette expression était employée pour dire que nous allions en consultation chez le médecin des mines.
Le cabinet médical se trouvait dans une maison des mines. Ma famille habitant dans l'avenue des aviateurs à Bruay nous dépendions du secteur du Docteur Goujard et les consultations avaient lieu dans une maison de la rue de Panama.
Il fallait prendre son tour en déposant le carnet médical dans le bureau de l'infirmière et prendre ensuite son mal en patience (c'est le cas de le dire) car il y avait toujours beaucoup de monde. On espérait trouver des connaissances dans la salle d'attente pour pouvoir papoter en attendant son tour et il y en avait des choses à raconter!
une fois la consultation terminée et les médicaments prescrits dans le carnet d'ordonnances on recommençait à peu prés le même scénario à la pharmacie des mines. Il fallait avoir de la patience et garder le moral quand on était malade.

par kiki le, 18/02/2008

comme le dit domingues le déroulement des consultations, je l'ai connu aussi lorsque j'allais à la chambre avec maman. Maintenant le cabinet médical s'est amélioré, avec une salle de kynésithérapie, mais le principe du carnet médical reste le même et prendre rendez-vous avec l'infirmière auparavant et ensuite la direction de la pharmacie où il faut déposer l'ordonnance dans un casier et bien sur avoir autant de patience en attendant l'appel de son nom.
Je vous parle de celà, car je continue à effectuer les démarches pour maman, qui elle ne plus se déplacer au cabinet médical et comme le dit domingues les commentaires amusés des personnes qui se retrouvent en ces lieux, me rappellent de lointains souvenirs.

par Hervé62155 le, 19/02/2008

Bonjour à tertous! Amusant d'artrouver l'expression "aller à la chambre" sur l'site aujourd'hui, hier j'avos inm'né m'mère (82 ans) faire in tour in voiture ichi à Merlimont et, in passant d'vant chez sin docteur, al m'dit: "y a du monde à la champe aujourd'hui!". J'avos ri et j'y avos répondu: "t'es pu à Fouquières!". Comme al a cor réponse à tout, al m'a dit: "ch'est pas achteure que té m'cangeras!". Et al m’a bin sûr arparlé d’Fouquières, de l’rue Aristide Briand et de l’chambre rue Pasteur ! In n’oublie pas sin coin !!


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |