histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Les vingt-huit jours
par Trottinette le, 18/02/2008  

C'est une grand'mère de 83 ans qui me l'a dicté...

Les vingt-huit jours

pour définde l'pays, in nous a fait soldats
et chés grands, comme chés p'tits doiv't marcher au pas
et, d'pu que j'sus arrivé, j'in ai vu passer des durs
J'vas vous raconter mes trist's avintures

Mo Dieu Mo dieu qu'ch'est triste d'partir comme réserviste
et d'quitter ses amours pour faire ses vingt-huit jours

ch'est du côté d'Arras qu'in nous a dirigés
et j'étos déjà las avant d'ête arrivé

Arrivés au quartier, in qu'minche par faire l'appel
et d'vint un officier qui s'app'lot Duponchel

in nous donne des habits... vire comme j'étos ficelé
min patalon trop p'tit, m'tunique jusqu'à mes pieds
j'ai l'air si rigolo, habillé in soldat,
que m' maitresse am' vérrot ... j 'cros qu'am plantrot là

In est fort mal nourris, j'vous dit in vérité
in nous donne du bouli d'el dernière qualitè
quand j'étos à m' maison j'avos du bouillon d'poule
ichi ch'bouillon qu'in a, i est clair comme du jus d'moule(*)

quand in fait d'l'exercice, y a point moyen d'bouger
à l'salle de police, in est sitôt am'nés
si un' grosse mouque vient t' catouiller l'nez
pour n'pas y mett' ses mains, y faut s'laisser piquer

in nous fait manoeuvrer in face du colonel
v'la qu'un' ed mes bertelles qu'al s'avisse ed casser
ténu d'un seul côté l' bouton n'résiste pas
min patalon i quet, in face d'mil' témoins

in voyant ch'te tableau là, soldats et colonel
i riottent aux éclats et min con d' Duponchel
i m'trouv' un air si c.. qui veut sans plus tarder
faire v'nir un photographe pour tirer min portrait

heureusemint l'colonel, i a point intindu cha
i vient m'dire, à m'n'orelle, i t' faut pas rester là
va-t'in vite au quartier, j'te donne l' permission
t'acat'ras du fil et t'arcoudras tes boutons.


(*) selon l'auditoire et/ou les lecteurs peut être remplacé par un autre mot ...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |