histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  décès de Monsieur Joseph Malecki (23/05/2017)
  cha tourne à toute blinte (20/05/2017)
  j y a cru (20/05/2017)
  ah l' bon gout d' la levure (18/05/2017)
  souvenir du vélodrome de La Buissière (16/05/2017)
  Merlimont hors saison 2 (14/05/2017)
  j' fais m' b a (14/05/2017)
  Merlimont hors saison 1 (13/05/2017)
  Merlimont hors saison (10/05/2017)
  barraqu'mint près de la rue de maubeuge (07/05/2017)
  pas comme ché belches (06/05/2017)
  mais commint qui fait ? (02/05/2017)
  1978 drole d' caricature (01/05/2017)
  les élections présidentielles (29/04/2017)
  ch'est pas pour les éfants (28/04/2017)
  rin qu à l odeur (25/04/2017)
  vous zin prindez bin eune tranche (24/04/2017)
  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)
  décés de monsieur Opigez (07/02/2017)
  si cha existe cor ... (04/02/2017)
  France 2 l'épopée des gueules noires (02/02/2017)
  cocorichti (30/01/2017)
  cuisine - du guinsse (30/01/2017)
  jacinthe (25/01/2017)
  sur les routes nationales fin (24/01/2017)
  su les routes nationales partie 2 (23/01/2017)
  décès de Mado Poquet (1) (22/01/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Greyg ( 15/05/2017)
Bonjour à tous, Je ...
 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...
 Hervé62155 ( 22/12/2016)
Joyeux Noël et bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
les frères Flanquart à l'Elysée
par Autrot le, 23/02/2008  

Les charbonnages de France ont appris l’existence de la magnifique lignée des Flanquart et voudraient qu’on en parle à la radio. Une visite est organisée à Paris pour ces sept frères du secteur de Lens, qui n’ont jamais eu entre eux de véritables chicanes.

Après une réception à la direction générale de Charbonnages, ils assistent à un spectacle au Châtelet. Le lendemain, en matinée ils ont rendez-vous avec l’équipe de Jean Nohain, sur la scène de l’Alhambra. André Leclerc dit la joie de Jaboune d’avoir à présenter au public ces vedettes du travail. L’ambiance est vite crée, nos mineurs sont à l’aise. L’interview se passera bien.

A la visite du « Soldat inconnu », des cinéastes les attendent : on parlera des Flanquart aux actualités qui passeront dans les salles de spectacles. Puis c’est l'Elysée où, en l’absence de Vincent Auriol, ils seront reçus par M. Forgeot, secrétaire général, en présence de M. Laffon, président du Conseil d’administration des HBNPC.

Après d’aimables paroles et l’échange d’une lampe de mineur contre un vase de Sèvres, les sept frères visitent quelques bureaux et salons décorés de tapisseries des Gobelins, plusieurs fois séculaires.

C’est à leur sujet qu’Adolphe, pince sans rire, allait déclarer en sortant : " L’étotes malin ach’temps-là. Mi am’maison, j’sus obligé d’canger l’tapisserie tous les ans . Ichi, cha tient d’pus 200 ans. Ch’est bien pus avantageux ! "
(Notre Mine : février 1952)

Photo : A l'Elysée dans le bureau du secrétaire général à la Présidence


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 12 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |