histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la plus pitite mason des houilleres (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Les fossiles végétaux de nos terrils
par PAILLART André le, 09/03/2008  

Les fossiles végétaux de nos terrils

Ces fins bas reliefs dont je vous fais partager quelques photos sont des chef d'oeuvres que la nature a façonné elle même durant des millions et des millions d'années qui ont précédé l'ère du carbonifère.
Fougères et autres végétaux gigantesques qui constituaient les forêts marécageuses luxuriantes de notre région, ont laissé des empreintes dont la précision a permis aux botanistes et aux géologues de reconstituer, de façon très fidèle, la flore ainsi que la faune des temps primaires à l'époque de l'ère carbonifère.

Parmi ces différentes espèces, on distingue les licophytes des arbres géants qui atteignaient 40 mètres de hauteur dont les spécimens les plus connus des amateurs de fossiles sont les Lepidodendrons et les Sigillarias; mais aussi de nombreuses fougères mégaspores dont l'abondance des spores produites était telle que chaque gramme de charbon examiné au microscope en montre des milliers.
On trouve fréquemment ce genre de fossiles sur les terrils riches des fragments de schistes divers provenant du fond des mines, qui portent les empreintes (en creux) ou les moules (en relief) des feuilles et branches de ce ces végétaux géants disparus.
L'accumulation d'éléments minéraux sous forme de roches sédimentaires due aux affaissements des terrains, qui renferment parfois des moulages d'empreintes de végétaux, sont à l'origine des fossiles.
La présence dans certaines espèces de charbon, de nombreux fossiles d'animaux d'eau douce, a permis de penser que certains terrains houillers se sont formés dans le fond des lacs ou des lagunes marécageuses.

la première photo représente la reconstitution d'une forêt à l'ère carbonifère,il y a 340 millions d'années, on y distingue des Gymnospermes, fougères, Prêles et Lycopodes.
Source diapo personnelle collection Diapofilm de CDF.

Les photos suivantes nous montrent divers fossiles végétaux provenant des mines de notre région dont plusieurs clichés que j'ai pris cet après midi au Centre Historique Minier de Lewarde qui abrite pour les amateurs de paléontologie, une collection impressionnante de fossiles miniers.
D'autres spécimens intégrant une collection remarquable et très variée, sont également visibles au Muséum d'Histoire naturelle de Lille.


  ( 5 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |