histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le siège 9/17 de Harnes du groupe d'Hénin Liétard
par PAILLART André le, 30/03/2008  

Le siège 9/17 de Harnes, premier siège de regroupement du groupe d'Hénin Liétard.

La mise en service du Grand Ensemble du siège 9/17 est l'un des premiers fruits, dans le centre du Bassin, des efforts des Houillères pour exploiter, suivant les données de la technique moderne, un gisement riche d'excellent charbon à coke exploité à assez faible profondeur ( 250 à 450 m ).
Ancienne fosse N°9/17 de la Compagnie de Courrières, elle fût choisie à la fin des années 40 comme siège de concentration.
La concentration consiste dans le rassemblement sur une zone donnée du champ de la concession d'un ensemble de moyens humains et matériels pour en extraire le charbon avec méthode et intensité.

En avril 1949, on arrête l'exploitation du N° 17 afin d'entreprendre d'importants travaux entrant dans le cadre du programme de concentration et de modernisation.
L'ancien chevalement ainsi que le bâtiment de la machine d'extraction sont démontés durant l'été 1949; ils sont remplacés par le chevalement et une machine d'extraction, dont on a augmenté la puissance de 1900 CV à 2400 CV. provenant de la fosse N°2 de Billy Montigny.
Le puits 17, dont l'équipement d'extraction a été aménagé avec des skips d'une capacité unitaire de 7,5 tonnes, est un puits de retour d'air de 5 m de diamètre.
Pour éviter les court-circuits d'air, le faux carré est entièrement fermé sur les quatre faces et une cloison médiane sépare deux compartiments.

Le 21 août 1951, le puits 17 équipé de ses skips est remis en exploitation.
Le 14 décembre de la même année, le puits 9 est arrêté pour mécanisation de ses recettes.
Le 28 janvier 1952, après modification des recettes et remplacement des berlines de 600 litres par des berlines de 800 litres, le puits N°9 est remis en activité.
Le 17 mars 1952, on recommence les opérations d'arrêt du siège 23 qui s'effectuent par stades successifs.
Le rendement fond moyen de cette fosse était de 1017 kg en 1948 et de 1257 kg en 1950. Après regroupement (1955) il sera de 1750 kg.
Les présences totales à la surface des ouvriers, agents de maîtrise et employés administratifs, pour 1000 tonnes nettes extraites, qui étaient de 207 en 1948 et de 164 en 1950, seront réduites à 55 après regroupement.
L'ensemble des dépenses de regroupement, aménagements, mécanisation et électrification sera amorti en 5 années grâce à l'amélioration des résultats d'exploitation.

Le siège 9/17 cesse d'extraire en 1968 après avoir été rattaché à la fosse 21/22 le 1er janvier 1967.
En 1970, on procède au remblaiement des puits N° 9, profond de 507 m, et du puits N° 17 de 635 m.
Les chevalements sont démantelés en février 1973.
La production totale de charbon, remontée depuis cette fosse, fût de 25,7 millions de tonnes.

En photos :

Photo 1 : L'ensemble des installations du puits N° 17 en 1952.

Photo 2 : Après modernisation: schéma de principe de l'acheminement du charbon depuis l'extraction, au moyen de skips de 7,5 tonnes, jusqu'au chargement en wagons.

Photo 3 : ventilateur d'aération à axe vertical du puits N° 17

Photo 4 : Le montage du bâtiment d'extraction du puits 17 et du poste de chargement des charbons en wagons le 5 avril 1951.

Photo 5 : la hauteur impressionnante des skips, ici sur ce cliché, les skips de réserve.

Sources: Archives des HBNPC du groupe d'Hénin Liétard, de 1952. Collection personnelle.


NB de Marie-Claire: j'ai rajouté à la photo 2 un agrandissement afin que les légendes soient plus lisibles, à gauche la machine d'extraction

par Marir Daniel le, 30/03/2008

la fosse 9/17 a extrait en 74 années d'existence: 25.696000 tonnes nettes.


  ( 6 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |