histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
ed'puis min nouvio pays
par wallart le, 04/04/2008  

Cha fait d'jà 10 ans qu'j'a quitté min Nord Pas-de-Calais. Asteure ej'vis dins min nouvio pays : el'Charente. Mais is'passe pas un jour où des imaches i m'arviennent à m'mémoire. J'a souvint des flashs en plein journée.
J'a vécu ent' Bully-les-Mines et Grenay dins ché zannées 70. Ch'étot chez m'grind-mère et min grind-père al'cité 40 ed' Grenay.
In jouot avec chés voisins à "ch'tas d'schiste". In montot tout in haut par es'face el'plus abrupte, ch'étot note montagne à nous zotes. In étot tout eine bante ed camarates, el'plupart fisses ed'mineurs. Y avot aussi des files avec nous. Arrivés ein haut de ch'terril, in s'amusot à jéchter des gros pneus usés, des restes ed' reules ed'bahuts qui vénot là pou travailler à monter toudis plus haut min Tas d'schiste.
Chés pneus y dévalottent à eine vitesse, fallot vire cha. Mais parfos, ein n'avot quéques problèmes : Cha arbondissot tellemint qu'cha réussissot à sauter par ed'ssus ches clôtures des masons tout in bas de ch'terril. Et là cha finissot es'course dins chés gardins. In s'sauvot par l'aute face : ché gins y sortottent ed'leur masure en gueulant tell'mint fort, eq' parfos chés pères y comminçotent l'escalate de ch'Tas schiste. In rigolo bin.
Aujourd'hui, pour em'souvenance, dès que le spleen i est là, j'acoute Edmond Tanière et à travers ses deux canchons "Ech'terril d'Rimbert" et "Tout in haut de ch'terril", j'voyache dins l'temps, gratuitemint. Et parfos, pou pas dire presqu'à chaque fos, j'verse eine tchiote larme.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |